spot_img

Consulter le journal

Nord-Kivu : 8 ans après le massacres de Beni, Me Achilles Kapanga plaide pour la fin des hostilités !

AccueilSociétéNord-Kivu : 8...

Douloureux jour d’anniversaire pour le territoire de Beni dans la province du Sud-Kivu qu’avait été le lundi 03 octobre 2022 qui s’était souvenu des massacres de ses populations.

A l’occasion, Maître Achille Kapanga, acteur politique et notable de Beni, avait invité tous les congolais à s’unir pour mettre fin aux atrocités où que cela existe sur l’ensemble du territoire national congolais.

Achilles Kapanga avait plaidé en interpellant les autorités de l’État congolais à faire tout ce qui est à leur pouvoir pour mettre fin aux carnages qui ont toujours lieu dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo.

Rappelons que les tout premiers massacres perpétrés par l’ennemi contre la population inoffensive du territoire de Beni remontent à la nuit du 02 au 03 octobre 2014 à Mukoko et Kokola, deux localités situées à plus de 20 kilomètres au Nord de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Malgré les efforts consentis par le gouvernement de la République, force est d’admettre que les tueries dans le territoire de Beni et dans plusieurs autres coins du pays sont toujours monnaie courante. Et ce, au grand dam des populations.

Plusieurs groupes armés négatifs dont des terroristes d’Allied Democratic Force (ADF) y continuent de faire la loi en complicité avec les pays voisins et même la communauté internationale.

El Bagalwa

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.