Inde : Un crocodile considéré comme «divin» a eu droit à des funérailles !

Sélection de la rédaction

Un fait semblant relever d’un fait fictif pourtant vrai. En Inde, un vieux crocodile qui vivait aux abords d’un temple hindou de l’État du Kerala, dans le sud a été retrouvé mort le lundi 10 octobre 2022 dernier.

Considéré comme « divin » et « végétarien, l’animal surnommé « Babia » a été pleuré par des centaines de personnes avant d’être inhumé le même jour de sa mort.

Sa dépouille mortelle, considérée aussi comme sacrée, a été ornée de fleurs et bénie avant d’être transportée sur une litière de feuilles de cocotiers parmi une foule en pleurs pour sin lieu d’inhumation.

Babia, qui était apparu sur ce lac, il y a plus ou moins 70 ans, été retrouvé inanimé, son immense corps flottant à la surface d’un lac dans le sud de l’Inde.

L’animal se nourrissait exclusivement du riz et du sucre à telles enseignes. Babia n’aurait jamais attaqué ni animal, ni d’être humain. Encore moins croqué les enfants qui allaient de temps à autre le toucher afin qu’il leur porte bonheur, a déclaré à l’AFP, le secrétaire du temple, Ramachandran Bhatt.

Le vieux crocodile était considéré comme le gardien du temple Sri Ananthapadmanabha Swamy à Kasaragod. Ce qui lui valu de vibrants hommages de la ministre indienne de l’Agriculture et du Bien-être des agriculteurs, Shobha Karandlaje via son compte Twitter.

Des sources en lien avec cette affaire indiquent que le dernier crocodile  » divin  » de l’Inde avait été abattu par l’armée britannique en 1940 . Et après cela, Babia aux origines inconnues est apparu dans le lac. La cause de sa mort n’est pas connue.

En inde, certains animaux domestiques et sauvages sont pris pour des êtres sacrés au point que personne ne peut se permettre de les tuer et manger. Ils sont vus comme des protecteurs de la population. Tel est également le cas de certains cours d’eau.

Science Kinkobo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus