Processus électoral: La LICOPADEL plaide pour la publication du calendrier électoral

Sélection de la rédaction

La RD s’achemine lentement, mais surement vers la tenue des élections générales dans le pays. Pour ce faire, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), doit publier le calendrier électoral, selon les membres de la LICOPADEL (Ligue congolaise pour la paix, les droits de l’homme et les élections), une organisation gouvernementale de défense des droits de l’homme et de la promotion de la culture démocratique en RDC.

Dans cette déclaration faite au siège de cette ONGDH situé au n°390 de l’Avenue By-Pass quartier Salongo dans la commune de Lemba,,les membres de la LICOPADEL qui se sont réunis pour examiner l’évolution du processus électoral en cours, ont constaté qu’à l’heure actuelle, il y a manque de volonté, pour la simple raison que, le processus électoral en cours, n’apparait pas comme priorité du gouvernement congolais, car la gestion du temps et des moyens dont dispose le gouvernement pour atteindre cet objectif, pose problème.

Pour la LICOPADEL en effet, il est clair que le gouvernement en tant qu’acteur principal du financement des élections et responsable de leur organisation à l’échelle nationale, n’arrive pas à respecter le timing fixé par la constitution. «Or, si la date du scrutin dépasse le mois de décembre 2023, l’opposition politique pourra contester la légitimité du président actuel en exercice. Cela ne serait pas sans conséquence sur la démocratie congolaise comme sur le climat de paix et de sécurité dont le peuple a grandement besoin », peut-on lire dans cette déclaration.

La LICOPADEL se dit par ailleurs préoccupée par le fait que dans moins de 14 mois de la convocation de l’électorat, le processus électoral ne donne pas suffisamment de lisibilité, malgré la publication de la feuille de route dont l’application pose problème, et jusque-là, la CENI tarde à publier le calendrier électoral, en rapport avec les menaces qui pèsent sur l’organisation des élections dans le délai constitutionnel ainsi que les différents scénarios qui qui se dressent sur le processus électoral et le contexte politique en RDC.

Face à ce tableau, la LICOPADEL recommande au président de la république Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de s’impliquer pour que la CENI organise les élections dans le délai constitutionnel et au gouvernement de la république, de s’acquitter de son devoir, en mettant à la disposition de la centrale électorale, les moyens nécessaires pour la réalisation de ses objectifs.

La LICOPADEL invite la CENI, à respecter loyalement et fidèlement, son engagement à fonctionner de manière transparente, indépendante et inclusive et à remplir son mandat crucial d’organiser les élections libres, crédibles, transparentes, inclusives et démocratiques dans le délai constitutionnel et de publier au plus vite, le calendrier électoral et un chronogramme détaillé de toutes les opérations constitutionnelles. La société civile quant à elle, devra se mobiliser pour renforcer l’attention citoyenne au tour du processus électoral, dans le cadre de la tenue des élections crédibles, transparentes, inclusives et apaisées d’ici à la fin de l’année 2023.

José wakadila

- Advertisement -spot_img

Les plus lus