Nord-Kivu : Plusieurs personnes tuées par des membres d’un groupe armé à Masisi

Sélection de la rédaction

Des miliciens appartenant au groupe Nduma defense of Congo (NDC-R) ont massacré 12 personnes dans les villages Mulema et Muyanike dans le secteur d’Osso Banyungu en territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Des sources locales indiquent que les victimes ont été exécutées à la machette lors de deux attaques successives.

La première avait eu lieu le lundi 17 octobre 2022 et avait coûté la vie à 8 civiles au village Nguluku alors que la seconde attaque avait été perpétrée deux jours après, soit le 19 octobre 2022 près du centre de Luke.

D’après nos sources, la population fatiguée par des tueries en cascade, ne jure que par le renforcement du dispositif milliaire dans cette partie de la province.

« Nous déplorons le meurtre de nos frères innocents qui viennent de perdre leurs vies. Ces miliciens les ont décapités; et c’est vraiment triste ! Nous demandons aux autorités militaires de faire tout ce qui est à leur pouvoir pour mettre hors d’état de nuire ces hors la loi » , a déploré amèrement Fazili Bahizi, un agent de l’administration militaire du Nord Kivu affecté à Luke.

Et d’ajouter que la seule solution pour sécuriser la population serait de déployer des militaires dans cette entité occupée par les rebelles dont la présence est visible dans plusieurs villages du territoire de MasisiMasisi.

Décidément l’État de siège a encore du chemin à parcourir pour atteindre ses assignations.

El Bagalwa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus