Conjoncture économique en Rdc : les agrégats monétaires représentent 6.342,8 milliards FC tandis que le marché de financement a atteint 465,0 milliards FC au premier semestre 2022 !

Sélection de la rédaction


La Banque Centrale du Congo (BCC) renseigne dans son dernier rapport mensuel sur la conjoncture économique publié récemment, que les agrégats monétaires en RDC ont affiché une croissance de la base monétaire de 16,1 %, représentant 880,4 milliards de Francs congolais, pour se fixer à 6.342,8 milliards de Francs congolais ; tandis que les opérations mensuelles à court terme ont affiché un volume de 465,0 milliards de Francs congolais au second semestre 2022, soit à fin juin.


A en croire le rapport de la BCC, la croissance de la base monétaire s’explique particulièrement par la forte hausse enregistrée par les actifs extérieurs nets de 1.880,8 milliards de Francs congolais ; alors que les actifs intérieurs nets ont enregistré une baisse de 1.000,4 milliards de Francs congolais.
Au niveau des composantes, ajoute ce rapport, la hausse de la monnaie centrale résulte des engagements envers les autres institutions des dépôts et de la circulation fiduciaire, chiffrés respectivement à 816,8 milliards de Francs congolais et 66,4 milliards de Francs congolais. En outre, les passifs monétaires au sens large, ont enregistré une croissance de 4,5 % ; soit 1.075,8 milliards de Francs congolais, pour se situer à 24.914,4 milliards de Francs congolais.


Ce rapport poursuit que l’augmentation de l’offre de monnaie est attribuable à la forte hausse enregistrée par les avoirs extérieurs nets de 1.574,5 milliards de Francs congolais ; tandis que les actifs intérieurs nets ont enregistré une baisse de 498,6 milliards de Francs congolais.

En ce qui concerne la hausse de la masse monétaire, elle se situe au niveau des dépôts transférables de 866,7 milliards de Francs congolais.


La BCC rappelle dans ce rapport que, les agrégats monétaires ou masse monétaire, sont des indicateurs statistiques couramment employés pour comptabiliser le crédit et la monnaie en circulation ; autrement dit, cet indice sert à identifier et chiffrer les moyens de paiement en possession d’agents non financiers résidant sur un territoire donné.

Le marché de financement atteint un volume 465,0 milliards FC


Concernant le marché de financement, le rapport mensuel de la conjoncture économique de la BCC indique qu’il affiche, à fin juin 2022, un volume mensuel d’opérations sur le guichet, des prêts à court terme de 465,0 milliards de francs congolais. En cumul annuel, ajoute le document, les opérations y effectuées se chiffrent à 3.150,5 milliards de francs congolais, représentant une moyenne mensuelle de 525 milliards de francs congolais.


Le rapport souligne par ailleurs, qu’aucune transaction n’a été enregistrée sur le guichet des facilités permanentes au cours du mois même mois sous analyse, la dernière opération datant du 25 mai 2022. Tout compte fait, les opérations y enregistrées en cumul annuel, se situent à 567,5 milliards de francs congolais ; tandis que le volume mensuel des opérations, au niveau du marché interbancaire, a atteint un niveau de 107,0 milliards de francs congolais, situant le volume annuel à 1.008,0 milliards de francs congolais.


S’agissant des taux d’intérêt appliqués sur les différents guichets, le rapport de la BCC atteste qu’ils se situent à 6,6 %, 7,5 % et 8,5 %, respectivement sur le marché interbancaire ; au guichet des prêts à court terme et à celui des facilités permanentes. 


José Wakadila

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus