Quelle diplomatie pour la RDC aujourd’hui ? Vincent Karega encore persona grata…

Sélection de la rédaction

En concertation avec les ambassadeurs des pays de la CEAC, Felix Tshisekedi a également reçu l’ambassadeur rwandais Vincent Karega. L’homme reste au cœur d’une vive polémique après ses propos discourtois sur son pays d’accueil, qui accuse son pays le Rwanda d’être responsable des groupes armés exerçant dans sa partie Est.

L’inquiétant ici, est l’attitude de Kinshasa, qui malgré tout, continu de faire comme si rien n’était, en accordant quelques »bonnes grâces  » au diplomate rwandais. Une attitude qui ne plaît pas beaucoup à l’opinion publique congolaise et interroge sur la diplomatie congolaise menée en ce temps de crise.

Si la France est capable de boycotter une réunion pour protester contre la présence de l’ambassadeur russe, John Kerry refuser de prendre une photo de famille lors de la Pré-cop 27 à cause de la présence russe, Kinshasa préfère continuer à encaisser les coups.

Grande a été la déception, lors de la Pré-cop 27 tenue récemment à Kinshasa, de voir le même ambassadeur, qui devrait déjà être déclaré « Persona non grata » , lire pour le compte de la RDC, le communiqué pour la région CEAC.

A quoi joue Kinshasa ? S’interroge t-on ! S’il néglige les petits codes diplomatiques, pourquoi se plaindre encore lorsque la communauté internationale affiche le même comportement face au Rwanda ? Jusque-là, la diplomatie congolaise n’anticipe pas, préfère subir.

Peut-on en espérer quelque chose pour le dénouement de la crise de plus d’une décennie avec autant de morts et des déplacés ? S’interroge un congolais de Bunagana. Pendant ce temps, Kigali n’arrête d’accuser les FARDC et de se plaindre…

Eveline Badika

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus