Guerre à l’Est de la RDC : La population pour le service militaire obligatoire !

Sélection de la rédaction

Comme un peu partout en République Démocratique du Congo, la population de la province du Sud-Kivu a manifesté le mercredi 02 Novembre 2022 son mécontentement de l’occupation par des rebelles du M23 soutenus par l’armée Rwandaise, des certaines parties de la province du Nord-Kivu.

A cet effet, un millier de personnes habitant la ville de Bukavu est descendu bruyamment dans les rues pour dire non à cette invasion rebelle.

Déterminés à se battre contre l’ennemi jusqu’au dernier goût de sang de leurs corps,
les manifestants ont exigé aux autorités du pays d’organiser un service militaire obligatoire pour la jeunesse congolaise conformément aux prescrits de la Constitution de la République Démocratique du Congo.

« … Forts de notre démographie, nous demandons aux autorités de notre pays, et ce, conformément à l’alinéa 2 de l’article 63 de notre constitution, d’organiser rapidement un service militaire d’un mois au minimum en faveur de toute la jeunesse congolaise et des adultes encore valides pour défendre notre pays aujourd’hui et demain. La résistance populaire s’impose », ont-ils déclaré dans leur mémorandum à destination des autorités du pays.

Bien avant, les manifestants ont réclamé la fermeture immédiate, et ce, jusqu’à nouvel ordre des frontières avec les pays voisins agresseurs de la RDC.


Car, continuer à leur ouvrir les frontières nationales est un signe de naïveté et de complicité volontaire à notre propre malheur.

Depuis la prise de la cité de Bunagana par l’armée rwandaise, des voix ne cessent de s’élèver partout pour exiger la rupture des relations entre le RDC et le Rwanda.

Les manifestants ont par ailleurs salué l’expulsion samedi dernier de Vincent Karega, L’Ambassadeur du Rwanda en poste à Kinshasa.

Salomon M

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus