Guerre du M23 au Nord-Kivu : La population brûle deux véhicules de la Monusco à Kanyaruchina !

Sélection de la rédaction

Deux véhicules de la Mission d’Observation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (Monusco) ont été incendiés par des déplacés de guerre cantonnés au village de Kanyaruchina en territoire de Nyiragongo dans la province du Nord-Kivu.

D’après les sources, les faits se sont produits le mardi 01 novembre 2022 aux environs de 21 heures locales.

Et pour cause : le refus des éléments de la Monusco de se soumettre à un cheking imposé à quiconque par les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à la barrière de Kanyaruchina.

Le forcing des casques bleus a fait croire à une population en proie à la colère et au stress que ces derniers auraient transporté dans leurs véhicules des éléments rebelles du M23 pour les faire infiltrer dans la population

Conséquence : deux véhicules de cette force onusienne ont été brûlés par ces habitants en déplacement et errant ça et là fuyant les hostilités entre les Fardc et les M23.

En fait, la présence de la Monusco dans cette zone de guerre crée de la psychose dans le chef de la population. Plusieurs sont convaincus que les soldats de la paix seraient à la base de la détérioration de la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu et en ituri et en intelligence avec l’ennemi

Des voix des habitants du coin et d’un peu partout continuent de s’élever pour réclamer le départ immédiat et définitif de la Monusco en République Démocratique du Congo où la présence de deux décennies est jugée inutile.

El Bagalwa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus