Crise dans la Région des Grands Lacs : La Rdc serait -t-elle prête à envahir le Rwanda ?

Sélection de la rédaction

Les relations entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda ne sont plus au bon fixe à cause du soutien avéré du gouvernement de Paul Kagame au M23 qui font la guerre au pays de Lumumba.

Dans sa colère, Kinshasa était amené à expulsé dans 48 heures l’Ambassadeur Rwandais en poste dans la capitale congolaise, Vincent Kerega. Un geste mal digéré par Kigali.

Le lundi 07 novembre 2022 en fin de l’avant- midi, un avion de chasse congolais, Sukhoî-25, s’est brièvement posé à l’aéroport de Rubavu, ville se trouvant à l’ouest du pays, et ce, après que l’appareil ait violé l’espace aérien du pays au mille collines.

Un acte jugé provocateur par le Rwanda l’ayant en même temps vite poussé à protester vivement
contre le gouvernement congolais qui aurait reconnu l’incident.

Par ailleurs, l’armée rwandaise n’a jamais réagi à cette sorte infiltrations . Le bombardier congolais était donc reparti bonnement comme il était venu.

Sur les réseaux sociaux, le congolais lambda a salué la bravoure du pilote du Sukhoî-25 d’aller poser son engin sur une terre ennemie et de répartir sain sauf.

Plusieurs questions se trouvent dans les lèvres tant des congolais que des Rwandais.Pourquoi le pilote a survolé l’espace aérien étranger et aller jusqu’à poser son appareil de l’autre côté de la Rdc ? Serait -ce une erreur de pilotage ? Ou un acte fait en âme et conscience ?

En fait, aux yeux de plusieurs, l’acte aurait toute une signification. D’aucuns estiment que les Fardc auraient voulu tester quelque chose avant de mener une éventuelle offensive …?

D’aucuns voient à travers cet acte un signal fort de la République Démocratique du Congo capable d’envahir en un rien de temps son voisin et frère qui malheureusement contribue à son malheur en soutenant militairement le M23.

Depuis le dimanche 06 novembre 2022, des avions de chasse de la Rdc ont été visibles à l’aéroport de Goma qui était fermé momentanément.

Àcquis par le pays dans le but de mettre un terme à la guerre contre le M23, ces avions ont survolé plusieurs localités du Nord-Kivu, une province congolaise frontalière du Rwanda.

Philippe Dephill Lipo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus