Médias: L’ACOFEPE sensibilise les étudiants finalistes en communication de l’UPN à intégrer la presse écrite

Sélection de la rédaction

L’Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE) a organisé samedi 19 novembre 2022, une tribune d’échange estudiantine sur l’intégration des jeunes étudiants de l’Université Pédagogique Nationale (UPN) dans la Presse imprimée et en ligne.

« La Presse écrite, un métier d’appendice pour la nouvelle génération estudiantine en RDC ? », tel a été le thème principal de cette activité destinée aux étudiants finalistes en communication.

Trois panélistes ont animé cette tribune d’échange avec les étudiants en partageant les expériences de leur parcours journalistique. Il s’agit des journaliste Hervé M’buy (Ouranga.cd), Grâce Ngyke Kangundu (ACP) et Miriam Luani (AcofepeNews).

L’objectif de cette rencontre était de susciter les vocations auprès des jeunes étudiants de l’UPN afin d’intégrer la Presse Ecrite.

Dans son mot d’accueil, le Professeur Nicaise Mangoma Bulata, responsable de l’UR36 a salué l’initiative de l’ACOFEPE qui, pour lui, renforce les enseignements dispensés à l’Université afin de préparer les étudiants à s’orienter vers la pratique du métier de la presse écrite.

Prenant la parole pour son exposé, la Présidente de l’ACOFEPE, Grâce Ngyke KANGUNDU, 1ère paneliste, a d’abord fait savoir que la presse écrite connait moins de candidatures des filles sous prétexte qu’il est un métier difficile.

« C’est ainsi que nous avons décidé de créer l’ACOFEPE pour appuyer l’intégration quantitative et qualitative des femmes au sein des organes de presse », a laissé entendre Grâce Ngyke.

Elle a également souligné que l’ACOFEPE a pour objectif de revaloriser le statut de la femme journaliste œuvrant dans la presse imprimée et celle en ligne.

A l’en croire, la passion demeure l’élément clé pour une bonne pratique du métier de chevalier de la plume.

Le 2e panéliste, Hervé M’buy, journaliste et rédacteur en Chef adjoint au média en ligne Ouragan.cd, a partagé son expérience de reporter depuis le journal Uhuru jusqu’à ce jour. Passionnée de l’écriture, Hervé M’buy a demandé aux étudiants fréquenter régulièrement les bibliothèques de la ville de Kinshasa après heures des cours. Pour lui, cet exercice va contribuer à l’amélioration de leur écriture journalistique.

Il a exhorté les étudiants à cultiver la culture de la lecture pour mieux s’en sortir comme un reporter de terrain. Pour lui, une bonne plume s’améliore chaque jour en lisant des ouvrages, journaux et autres romans littéraires.

Avant de s’engager pleinement dans la pratique du métier de journaliste, la 3ème panéliste, Mme Miriam Luani, Rédactrice en Chef du média en ligne AcofepeNews, a prévenu aux étudiants que la presse écrite est un métier exigeant beaucoup de rigueur, de sérieux et de discipline.

L’ACOFEPE a recommandé aux étudiants de se mettre dans la pratique quotidienne de la lecture et de l’écriture. Grâce Ngyke Kangundu, Présidente de l’ACOFEPE a invité les étudiants participant à cette tribune à rejoindre l’équipe de rédaction du Média en ligne AcofepeNews pour la poursuite de leur formation professionnelle.

- Advertisement -spot_img

Les plus lus