Marche de soutien aux FARDC: La Présidente de la CIFMC dépose un mémorandum au Président de l’Assemblée nationale

Sélection de la rédaction

La Présidente de la Communauté Internationale des Femmes Messagères du Christ (CIFMC), Mme Sinaï Exaucée Da Silva Olangi, a déposé mercredi 23 novembre 2022, un mémorandum aux mains du Président de l’Assemblée nationale, M. Christophe Mboso, marquant le soutien du ministère Chrétien du combat spirituel face à l’agression rwandaise vécue à l’Est de la République Démocratique du Congo.

La rencontre entre le speaker de la chambre basse du parlement et la Présidente de la CIFMC, initiatrice de cette marche, a eu lieu dans le hall du palais du peuple après l’organisation d’une grande Marche de soutien patriotique à l’égard des femmes de l’Est de la République et aux militaires de l’armée Congolaise.

Cette marche prophétique a été soutenue par une grande délégation des mamans de la CIFMC ainsi que les sœurs Olangi, servantes de Dieu aussi au ministère du combat spirituel. Il s’agit de Mme Sophie Kimbimbi Olangi, Mme Ketsia Olangi, Asca Olangi et Nicole Olangi.

Partie de la 17 ème rue Limete, siège du ministère, en passant par les Boulevard Lumumba et Triomphal jusqu’à chuter à l’esplanade du Palais du peuple, les femmes croyantes de la CIFMC ont battu le pavé en entonnant des chants implorant la miséricorde divine sur la situation sécuritaire à l’Est.

Inspirée du livre des Psaumes, au chapitre 68 verset 12, la Présidente internationale de la CIFMC, Mme Sinaï Exaucée Da Silva Olangi, a fait comprendre aux mamans présentes qu’appartenir à une grande armée est un ordre et un signal divin symbolisant la victoire.

Pour la servante de Dieu, cette image d’une grande armée en marche est comparable aux troupes des militaires qui sont aux fronts à l’Est avec mission de sauver la nation.

 » A travers cette marche, les mamans peuvent jouer le rôle de prévention et de résolution des conflits.c’est pourquoi, elles ont le droit de se sentir en sécurité dans leur pays », a précisé la Présidente de la CIFMC.

La bataille de l’Est comparée au mur de Jéricho

En bonne patriote, Mme Ketsia Olangi, a, à son tour, lancé un cri de cœur marquant la libération de nos territoires occupées par les rebelles.

« Le mur de Jéricho de l’Est va tomber », a assuré la responsable du département des mamans pleureuses de la CIFMC.

Pour elle, cette image biblique de la prise de Jéricho par Israël peut être placer dans le contexte de la guerre qui ronge la partie Est depuis 25ans.

« Cette grande marche est pour soutenir nos mamans de l’Est, nos militaires et le président de la République », a-t-elle souligné.

Pour sa part, Mme Sophie Kimbimbi Olangi a fait appel à tous les congolais se trouvant à l’extérieur du pays d’agir dans un même esprit de cohésion pour venir en aide aux femmes et enfants déplacés de cette guerre.

« Nos mamans et nos enfants ne peuvent passer les nuits sous les tentes à la belle étoile », a-t-elle lancé un SOS.

Avant de clore la marche, une prière a été faite par les mamans de la CIFMC , à l’intention des FARDC, du Président de la République, garant de la nation ainsi qu’à toutes les autorités dirigeantes de la République Démocratique du Congo.

Il sied de noter que cette marche chrétienne n’a pas seulement été organisée à Kinshasa mais aussi Ils ont aussi dans les villes de Kisangani, Lubumbashi et Mbandaka.

GNK

- Advertisement -spot_img

Les plus lus