Coopération Japon-République du Congo : Fourniture des Équipements et Matériels pour la Maintenance des Voiries dans la ville de Pointe-Noire

Sélection de la rédaction

Son Excellence Monsieur MINAMI Hiro, Ambassadeur du Japon en République du Congo, a procédé dernièrement avec Monsieur Denis Christel SASSOU N’GUESSO, ministre de la Coopération Internationale et de la Promotion du Partenariat Public-Privé de la République du Congo, à la signature de l’Echange de Notes portant sur le Projet de « Fourniture des Équipements et Matériels pour la Maintenance des Voiries dans la Ville de Pointe-Noire ». La cérémonie s’est déroulée en présence de Monsieur Juste Désiré MONDELE, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement local, et de Mme Evelyne TCHITCHELE, Maire de la Ville de Pointe-Noire.

Approuvé depuis le 15 août 2022 par le gouvernement du Japon à hauteur de 180 millions de Yens japonais, soit plus de 800 millions de FCFA, ce projet a pour but, de contribuer au développement économique et social de la République du Congo, en améliorant l’accès aux services sociaux de base à travers le renforcement du réseau routier.

Rappelant que les infrastructures routières font partie des facteurs indispensables à l’intégration et au développement socio-économique d’un pays, l’ambassadeur MINAMI Hiro, a indiqué, lors de son adresse, que l’aménagement routier dans la capitale économique du Congo, qui abrite le plus grand port du pays et de la sous-région, revêt une grande importance dans la mesure où le développement d’un réseau routier autour du Port de Pointe-Noire est l’un des piliers majeurs du plan de développement national.

L’Ambassadeur du Japon a également souligné que l’entretien des routes existantes dans la Ville de Pointe-Noire, est essentiel non seulement pour la fluidité de la logistique et du trafic urbain, mais également pour la bonne circulation des personnes et de leurs biens. Dans cette optique, il a invité toutes les parties prenantes, à participer activement à la matérialisation de ce projet, en vue de permettre à la population congolaise en général et ponténégrine en particulier, de profiter pleinement de l’efficacité de son réseau routier et de faire face à l’augmentation des besoins en transport.

Avant de clore ses propos, Monsieur MINAMI Hiro a évoqué le fait que des synergies pourraient être envisagées entre le projet de maintenance de la voirie de Pointe-Noire et les projets de pêche déjà mis en œuvre par le Japon au niveau du Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Pointe-Noire (CAPAP).

Il a au finish, réaffirmé l’engagement du Japon, de continuer à mettre en œuvre des projets concrets pour l’amélioration de la situation économique et social de la République du Congo et ce, dans tous les domaines jugés prioritaires et confirmés dans les grandes lignes du processus de la TICAD (Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique) et de la politique du Japon pour le développement de l’Afrique.

José Wakadila

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus