Kinshasa : Plusieurs morts et dégâts matériels causés après la pluie !

Sélection de la rédaction

Depuis un certain temps, les habitants de la Ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, savent du fond du cœur que pour eux après la pluie n’est plus le beau temps conformément à un adage populaire.

Triste réalité à Kinshasa où des habitants de plusieurs quartiers se sont réveillés sinistrés à cause de l’action néfaste d’une pluie torrentielles qui s’est abattue dans la nuit du lundi 12 à Mardi 13 décembre 2022 sur presque toute la capitale congolaise.

En parcourant la ville, un seul constat :
Des dégâts humains et matériels sont énormes. La pluie a cause non seulement des dégâts matériels énormes. Mais aussi et surtout mort d’hommes.

Sur les antennes d’une radio locale, des autorités municipaux se sont exprimés quant à ce.

Alidor Tshibanda, bourgmestre de la commune de Mont Ngafula fait était de 4 morts à Matadi Mayo et 11 autres à Matadi Kibala.

La commune de Selembao, a en croire son Bourgoumestre, aurait enregistré une dizaine de morts. Rassemblés au bureau communal, ces corps sans vie étaient conduits à la morgue.

Aux quartiers Kipoy, Mbala, Badiadingi et Cité verte, une vingtaine de personnes aurait été blessées suite à l’écroulement des murs d’habitations sous l’effet violent des eaux. Quelques unes en état grave ont été acheminés d’urgence dans divers centres de santé d’alentours.

Plusieurs publications postées et vidéos balancées sur les réseaux sociaux en disent long sur la tombée de cette pluie sur Kinshasa.

Presque toutes les communes où la pluie est tombée à foison cette nuit, des dégâts de tous genres sont dénombrés: un catastrophe à la fois humanitaire et environnementale.

Alors que nous mettions cet article sous Presse, le gouverneur Gentiny Ngobila est en tournée dans toute la ville pour s’en enquérir la situation.

Il y a peu, une source météorologique urbaine annonçait que les prochaines pluies seraient catastrophiques pour la ville de Kinshasa. Ainsi, certaines mesures d’urgence devraient être prises pour limiter les dégâts.

À Kinshasa, les autorités et la population sont co responsables du drame, chacun de sa manière !

En effet, les autorités urbaines n’arrivent toujours pas à mettre une bonne politique de gestion de l’environnement : curage systématique des canniveaux et des rivières, lotissement des sites inappropriée pour l’habitat…

La population, de sa part, sabote les règles de jeu : Au vu et au su des Bourgmestres, des objets en plastique et des ordures de toutes espèces sont jetés dans les rues, les caniveaux et les rivières…

Affaire à suivre…

Philippe Dephill Lipo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus