Début de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs : “C’est comme une voiture, on commence à la première vitesse, on ne passe pas directement à la 3e vitesse“(D. Kadima)

Sélection de la rédaction

Lançant l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs, ce samedi 24 décembre à l’Athénée de la Gombe à Kinshasa, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima a fait savoir que la République Démocratique du Congo est dans sa ligne droite vers les prochaines échéances électorales.

A l’en croire, les cartes actuelles expirent à la fin de l’enrôlement des électeurs, soit le 24 janvier 2023. D’où, la population congolaise doit se faire enrôler massivement.

Par ailleurs, à Kinshasa, le manque des matériels a été signalé dans plusieurs centres.

C’est comme une voiture, on démarre, on commence à la première vitesse, on ne passe pas directement à la 3ème vitesse“, a déclaré Denis Kadima alors qu’il venait de s’enrôler.

Signalons que l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs a débuté ce samedi dans les provinces de Kongo Central, Kinshasa, Kwango, Kwilu, Maï-Ndombe, Equateur, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa.

De son côté, la population a dénoncé le manque du sérieux de la part de la CENI et appelle ainsi la centrale électorale à déployer les matériels dans tous les centres.

La rédaction

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus