Identification et d’enrôlement des électeurs en RDC: Le Président de la CENI, Denis KADIMA KAZADI a procédé au lancement de l’opération

Sélection de la rédaction

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a lancé officiellement, samedi 24 décembre 2022, l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs comme prévue.

Le numéro un de la Centrale électorale a accompli cet acte, au milieu de la matinée à l’Athénée de la Gombe, accompagné de son épouse qui s’est également pliée à cet exercice : se faire identifier au préalable, suivi de l’enrôlement, avant d’obtenir leur carte d’électeurs. Ouvert au public dès le matin, quelques citoyens ont pu se faire enrôler sans aucun souci.

Devant un parterre composé des cadres et agents de la CENI, le Président Denis KADIMA KAZADI, a invité la population congolaise à imiter l’acte qu’il vient de poser, de l’identification à l’établissement, au bout de la chaîne, de cette carte qui lui donne le droit de participer aux différents scrutins programmés à la date du 20 décembre 2023 en passant par la prise des empreintes, la capture de la photo.

« Tout ce que je peux dire à la population est que ce jour marque le début de cet exercice que nous appelons l’enrôlement des électeurs. C’est un moment important qui signifie que nous sommes à présent dans la ligne droite qui mène vers les élections de 2023. J’invite donc la population à faire comme moi qui n’ai pas attendu le deuxième jour. Dès l’ouverture je suis venu ici (Athénée de la Gombe), plus on va avancer dans le processus, plus il y aura du monde et cela pourra se faire facilement en s’y prenant un peu plus tôt. Donc mieux vaut se présenter maintenant et je voudrais aussi dire à la population que les cartes actuelles expirent à la fin de l’enrôlement des électeurs. D’ailleurs, la mienne que j’ai amené est restée à l’intérieur et elle a été gardée. Il faut que tout le monde sache que sans cette carte, vous n’avez pas votre pièce d’identité. J’invite ici et maintenant tous mes compatriotes à emboîter le pas », a indiqué Denis KADIMA KAZADI.

« Ceux qui ont perdu leurs cartes peuvent venir ici, mais ils doivent amener d’autres pièces, comme un passeport en cours de validité ou un permis de conduire, l’acte de naissance, voire le certificat de nationalité. Sinon alors, ils se présenteront avec trois témoins qui doivent eux-mêmes être enrôlés dans le centre où ils se seront rendus », a-t-il explicité.

Aussitôt, le Président de la CENI a effectué une tournée dans quelques centres d’identification et d’enrôlement observant une halte au lycée Kabambare dans la Commune de Kinshasa et au complexe scolaire Saint Georges de Kintambo, deux sites ouverts au public qui se présentait au fil du temps devant le personnel commis à la tâche.

Rappelons que cette opération débutée par l’aire opérationnelle 1 englobant 10 provinces (de la partie ouest et nord-ouest du pays dont la ville de Kinshasa) s’étalera sur 30 jours avant que le relais ne soit pris par l’aire opérationnelle 2.

Bibiche Mungungu

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus