53e réunion du Conseil des ministres de l’OHada: la RDC assume la présidence pour un mandat d’une année

Sélection de la rédaction

Désormais c’est la République Démocratique du Congo avec son Président, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo qui va assumer la présidence de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) pour un mandat d’une année, à partir du 01 janvier 2023. C’était à l’issue de la 53ème réunion du Conseil des ministres de l’OHADA tenue du 21 au 22 décembre 2022 à Niamey, capitale du Niger.

C’est la ministre d’État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese qui a représenté la République à ces assises. Par la même occasion, la ministre Rose Mutombo a été choisie la présidente du Conseil des ministres de cette grande organisation régionale qui regroupe 17 pays.

Dans son mot de circonstance, la ministre Rose Mutombo a rassuré à l’assemblée la détermination de la RDC à la redynamisation de l’OHADA. Elle a avoué que le mandat de la RDC coïncide avec les 30 ans de l’organisation. Elle attend la prochaine session de l’OHADA à Kinshasa pour dévoiler leur programme d’action pour le plus grand bien de l’organisation. Elle a saisi cette occasion pour remercier les membres de l’organisation pour l’accompagnement apporté à la RDC.

Rappelons que le Traité relatif à l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique a été ratifié le 27 juin 2012 par la RDC et les instruments d’adhésion à l’OHADA ont été déposés le 13 juillet de la même année auprès du Sénégal, pays dépositaire du Traité. Il est entré en vigueur depuis le 12 septembre 2012 en RDC.

Bibiche Mungungu

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus