Sud-Kivu: Sa majesté Mwami Kalenga Riziki Lwango plaide pour la rehabilitation de la route nationale N°2, Bukavu-Mwenga-Kamituga-Kitutu

Sélection de la rédaction

Sa majesté Mwami Kalenga Riziki Lwango plaide pour la rehabilitation de la route nationale N°2, Bukavu-Mwenga-Kamituga-Kitutu. C’était à travers une lettre ouverte adressée au Président de la République, Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO que ce chef coutumier s’est exprimé fustigeant la dégradation très avancée de cette route d’intérêt communautaire.

Au nom des populations de la chefferie qu’il chapeaute en particulier et de tout le territoire de Mwenga en général ainsi qu’à son nom propre, il s’est joint à partir de son village où il séjourne aux millions de congolais qui ont souhaité en ce début de l’année 2023, les vœux les meilleurs ensemble avec la famille biologique du Président de la République.

Pour sa majesté Mwami Kalenga Riziki Lwango, la RDC continue à traverser jusqu’à ce jour des moments sombres de son histoire malgré les efforts inlassables du Président Félix TSHISEKEDI pour tirer cette partie de la boue.

Pour lui, le peuple congolais a impérativement besoin de voir l’intégrité de ses frontières sécurisées, respirer afin de vivre dans la paix ainsi que tirer les dividendes de richesses de son sol et de son sous-sol.

Au nom des populations de Mwenga en général et de la chefferie de Basile en particulier, Mwami Kalenga Riziki Lwango a insisté sur la dégradation très avancée de la route nationale numéro 2, une route qui, en réalité, constitue le vecteur principal de l’économie de 1099452 âmes que regorge le territoire de Mwenga ( les statistiques de 2021 dans les archives du territoire).

Il a rappelé que les pluies diluviennes du mois de décembre dernier ont aggravé encore la situation et ont emporté tout sur son passage sur cette route bien que réhabilité par le gouverneur du Sud -Kivu, Théo Ngwabidje avec le concours d’une société minière chinoise oeuvrant dans ce territoire.

Il a saisi cette occasion pour remercier l’autorité provinciale et a rappelé, qu’à ce jour, au regard de tout ce qui se passe au sein de l’exécutif provincial face aux agitations provenant de l’assemblée provinciale, il se demande si l’autorité provinciale aura encore le courage de poursuivre de près cette situation de dégradation très avancée de cette route d’importance capitale.

Difficultés de la route

Mwami Kalenga Riziki Lwango a expliqué les difficultés rencontrées pour l’évacuation des produits agricoles. La route demeure impraticable. Cette situation a généré l’augmentation excessive des prix de produits manufacturés et de première nécessité,l’envol vertigineux du prix de transport Bukavu-Mwenga-Kamitiga-Kitutu.

Depuis son village natal, ce chef coutumier a montré que le pouvoir d’achat de sa population est de plus en plus en berne et devant cette situation,la paupérisation s’invite sans aménagement dans les ménages avec anxiété. Le prix d’un litre de carburant se vend ce jour à 4000fc ( Mwenga); à 4000fc (Kamituga); à 5000fc (Kutu) et à 7000fc (lugushwa). Contrairement aux prix du litre vendu lorsque la route était en bon état. Il a également évoqué le transport en commun de Mwenga à Kamituga par moto qui revient à 40.000 fc.

Le chef Mwami Kalenga a salué le programme local de 145 territoires qui donne de l’espoir à sa population et garantie une vie plus ou moins meilleure dans l’avenir. Il a donc exprimé sa gratitude au Président Félix TSHISEKEDI,. Malheureusement, selon lui, ce programme n’inclue pas la réhabilitation de la route nationale numéro 2..

Bibiche Mungungu

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus