spot_img

Consulter le journal

Autonomisation économique des femmes dans le secteur agricole: La FAO organise un atelier en collaboration avec le ministère du Genre, Famille et Enfant

AccueilSociétéAutonomisation économique des...

 » Identifier les priorités nationales dans le secteur agricole qui favorisent l’autonomisation économique des femmes, préalable à l’élaboration de la stratégie « , c’est l’objectif global de l’atelier de concertation des parties prenantes étatiques et non-étatiques sur les priorités nationales favorables à l’autonomisation économique des femmes dans le secteur agricole qui se tient du 09 au 11 février 2022 au Pullman Hôtel de Kinshasa/Gombe.


Organisé par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), en collaboration avec le ministère du Genre, Famille et Enfant, cet atelier vise notamment à améliorer la situation de la sécurité alimentaire de la femme et des enfants.


De ce fait, cet atelier entre dans le cadre du projet « Appui à l’élaboration de la Stratégie nationale sur l’autonomisation économique des Femmes dans le secteur agricole », un projet qui vise un accompagnement technique et financier, en vue de mettre en place une Stratégie nationale de l’autonomisation économique des femmes dans le secteur agricole en RDC.


Au terme de cet atelier, deux résultats sont attendus à l’issue des travaux en groupe entre autres, les priorités du secteur agricole qui favorise l’autonomisation économique des femmes identifiées, mais également le rapport de l’atelier rédigé.


 » … La RDC est dotée de plusieurs ressources. Parmi ces ressources, nous avons l’agriculture et que dans les milieux ruraux, plus de 70 % sont constitués des personnes qui vivent exclusivement de l’agriculture. Et les femmes sont une portion très importantes dans le monde rural… Nous attachons cette importance parce que, nous allons avoir un outil d’intervention coordonnées dans ce secteur et surtout pour l’autonomisation économique des femmes. C’est un devoir de pouvoir disposer cet outil et de le partager, en vue d’avoir des résultats attendus… », a fait savoir Madame Esther Kamwanya, Secrétaire générale au sein du ministre du Genre, Famille et Enfant.


De son côté, M. Aristide Ongone Obame, Représentant-résident de la FAO/RDC, a rappelé que son institution est spécialisée dans le secteur agricole et l’agriculture.
 » … La FAO est une organisation des nations unies, spécialisée dans le secteur agricole et l’agriculture. Nous sommes là pour accompagner les états membres dans le renforcement et le développement dans ces deux secteurs… Nous avons reçu une requête du gouvernement pour nous demander de l’accompagner dans la formulation et la validation d’une stratégie pour l’autonomisation de la femme…« , a-t-il indiqué dans son mot de circonstance.


Il a ensuite rappelé que pour bien faire l’agriculture, il faudrait que la femme puisse avoir de la terre.
 » … En fait, pour faire de l’agriculture et être autonome dans un premier temps, il faut avoir de la terre. Sur le plan foncier, il faudrait pour rendre la femme autonome, qu’elle puisse être propriétaire des terres. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il faudra que cette femme ait l’accès non seulement au financement, mais à tous les équipements qui permettent effectivement de faire la production agricole entre autres la formation, la sensibilisation, les outils, les intrants comme des semences de qualités… », a encore précisé M. Aristide Ongone.


Pour le patron de la FAO en RDC, la femme doit avoir l’accès au marché et être formée, en vue d’être compétitive. C’est cela l’autonomisation de la femme.  » Il s’agira ensuite de mettre à la disposition du gouvernement, un référentiel, un cadre qui va le guider « , a-t-il conclu.


Notons que cinq (5) objectifs spécifiques sont poursuivis par cet atelier. Il s’agit notamment de présenter le projet d’appui à l’autonomisation économique des femmes dans le secteur agricole ; présenter la feuille de route pour l’élaboration de la stratégie nationale de l’autonomisation économique des femmes dans le secteur agricole ; présenter les documents stratégiques du pays dans le secteur agricole ; présenter le rapport condensé des priorités du gouvernement dans le secteur agricole et choisir les priorités du gouvernement dans le secteur agricole qui favorise l’autonomisation économique des femmes.

José Wakadila et Science Kinkobo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Inondations provoquées par la montée des eaux du Lac Tanganyika : Jean-Michel Sama Lukonde échange avec le caucus de Sénateurs de la province du...

Le Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience mercredi 22 mai 2024, à la Primature, le Caucus de Sénateurs élus du Tanganyika, accompagné du Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires. Cette délégation des élus est venue...

Pour avoir été élu président de la Chambre basse du Parlement: Les jeunes leaders promettent un soutien indéfectible à l’honorable Vital Kamerhe

Les jeunes leaders dans le Sud-Kivu promettent un soutien indéfectible à l'honorable Vital Kamerhe, élu président de la Chambre Basse du Parlement de la République Démocratique du Congo. Un mandat qui sera décisif,en ce moment où l'Est du pays...

Assemblée Nationale: 15 ans après sa démission, Vital Kamerhe retrouve son poste du Président de la chambre basse du Parlement congolais

Sans surprise et dans une ambiance bon enfant, Vital Kamerhe a été élu, mercredi 22 Mai, président du bureau définitif de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. L'élu de Walungu qui était du reste candidat unique à son...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.