spot_img

Consulter le journal

Interdiction de relais des programmes de la radio Top Congo et l’émission Sauti ya Wahami à Rutshuru: CSAC réagit!

AccueilSociétéInterdiction de relais...

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication a réagi par rapport à l’interdiction de relais des programmes de la radio Top Congo et de l’émission Sauti ya Wahami à Rutshiru. C’était dans son communiqué du 15 février 2023. Le CSAC appris à son grand étonnement et au regret de l’opinion publique que le M23, mouvement terroriste et supplétif du Rwanda a interdit aux médias locaux émettant depuis Rutshuru, dans la Province de Nord-Kivu, le relais des programmes de la Radio TOP CONGO ainsi que l’émission SAUTI YA WAHAMI > réalisée à Goma par un groupe des journalistes déplacés.

Pour le Bureau du Conseil, cette interdiction porte gravement atteinte à la liberté d’expression et au droit à l’information pourtant garantis par les articles 23, 24 de la Constitution du 18 février 2006 telle que modifiée et complétée à ce jour et 5 de la Loi organique n°11/001 du 10 janvier 2011 portant composition, attributions et fonctionnement du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication.

Le Bureau du Conseil condamne sans autre forme de procès cette interdiction, et dénonce ce comportement liberticide du Groupe terroriste en instruisant les médias locaux de
respecter sans faille l’économie de l’article 117 du Règlement Intérieur du CSAC du 20
septembre 2011 et à tenir pour droit l’intangibilité de l’article 28 de la Constitution quidispose: Nul n’est tenu d’exécuter un ordre manifestement illégal. Tout individu, tout agent de l’Etat est délié du devoir d’obéissance lorsque l’ordre reçu constitue une atteinte manifeste au respect des droits de l’homme et des libertés publiques et de bonnes mœurs.

De ce qui précède, et pour garantir sa mission de veiller à la liberté de la presse sur l’ensemble du territoire national, le Bureau du Conseil rappelle aux médias visés qu’ils demeurent sous surveillance du Centre de Monitoring des Médias Congolais, et par ailleurs encourage la radio «TOP CONGO ainsi que l’émission SAUTI YA WAHAMI réalisée depuis la Ville de Goma à poursuivre leur production et diffusion sans désemparer.

Enfin, le Bureau du Conseil prévient les médias émettant à Rutshuru qui failliraient à leur obligation en violant l’article 117 du Règlement Intérieur du CSAC en disposant du temps pour que le terroriste du M23 passe les messages de haine, de désobéissance civile et ou d’insurrection s’exposent à la rigueur de la loi.

Bibiche Mungungu

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Aéroport de N’djili: La chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa condamne le traitement « dégradant » réservé au Cardinal Fridolin AMBONGO

Dans un communiqué rendu public le dimanche 14 Avril, la chancellerie de l'Archidiocèse de Kinshasa condamne avec la dernière énergie le traitement dégradant que les Services officiels aéroportuaires de N'djili ont réservé à Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO qui...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.