spot_img

Consulter le journal

RDC: Des experts du FMI font quelques recommandations pour maintenir la stabilité des principaux indicateurs macroéconomiques

AccueiléconomieRDC: Des experts...

Lors de son récent séjour en RDC, la mission des experts du Fonds monétaire international (FMI) a interpellé les autorités de la Banque centrale du Congo (BCC), qui est l’Autorité de régulation du système financier congolais, sur la nécessité de maintenir la stabilité des prix sur le marché ; alors que la République démocratique du Congo subit notamment une inflation importée, du fait du contexte international actuel.

Cette mission qui a séjourné en RDC du 8 au 14 février 2023 dans le cadre a également fait plusieurs recommandations aux dirigeants congolais, pour maintenir la stabilité des principaux indicateurs macroéconomiques. Pour les experts du FMI, la BCC devrait rester vigilante et proactive pour assurer la stabilité des prix, tout en continuant à constituer des réserves pour renforcer la résilience externe.

Les experts de cette institution de Breton Woods pensent aussi que les réformes visant à renforcer le cadre de la politique monétaire et la gouvernance de la Banque centrale du Congo, devraient contribuer à améliorer la gestion de la liquidité et l’efficacité de la politique monétaire. Ces experts estiment en outre que, la nouvelle loi sur les banques commerciales opérant en RDC, va favoriser la mise en œuvre des réformes ambitieuses, pour renforcer la résilience du secteur bancaire et promouvoir l’inclusion financière.

Tout compte fait, le FMI se base sur des perspectives favorables pour l’année 2023 en RDC, avec un taux de croissance économique de 8%. Il attire néanmoins l’attention des gouvernants sur le fait que ces perspectives économiques favorables ne peuvent être assombries par des risques à la baisse accrus, en lien avec l’escalade du conflit armé à l’Est du pays, avec les incertitudes propres à une année électorale, l’impact continu de la guerre Russo-ukrainienne ainsi que les potentiels chocs négatifs sur les termes de l’échange.

Selon les experts du FMI, faire avancer les réformes structurelles reste crucial pour maintenir la stabilité macroéconomique dans un environnement difficile et pour soutenir une croissance plus élevée, plus durable et inclusive.

A noter que le gouvernement congolais est en programme formel de trois ans avec le Fonds monétaire international depuis le mois de juillet 2021, lequel accord a permis le décaissement en faveur de la RDC, d’une Facilité élargie de crédit de 1,5 milliard USD échelonnés en 7 tranches. Grâce à cet accord triennal, la RDC a déjà bénéficié de plus de 600 millions de dollars américains.

José Wakadila

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Inondations provoquées par la montée des eaux du Lac Tanganyika : Jean-Michel Sama Lukonde échange avec le caucus de Sénateurs de la province du...

Le Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience mercredi 22 mai 2024, à la Primature, le Caucus de Sénateurs élus du Tanganyika, accompagné du Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires. Cette délégation des élus est venue...

Pour avoir été élu président de la Chambre basse du Parlement: Les jeunes leaders promettent un soutien indéfectible à l’honorable Vital Kamerhe

Les jeunes leaders dans le Sud-Kivu promettent un soutien indéfectible à l'honorable Vital Kamerhe, élu président de la Chambre Basse du Parlement de la République Démocratique du Congo. Un mandat qui sera décisif,en ce moment où l'Est du pays...

Assemblée Nationale: 15 ans après sa démission, Vital Kamerhe retrouve son poste du Président de la chambre basse du Parlement congolais

Sans surprise et dans une ambiance bon enfant, Vital Kamerhe a été élu, mercredi 22 Mai, président du bureau définitif de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. L'élu de Walungu qui était du reste candidat unique à son...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.