spot_img

Consulter le journal

36ème sommet de l’Union africaine: Les chefs d’État et de gouvernement africains approuvent les résultats du Sommet de Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire et la résilience

AccueilPolitique36ème sommet de...

Dans une résolution lue à la fin du 36e sommet de l’Union africaine dimanche à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, les chefs d’État et de gouvernement africains, ont approuvé les résultats du récent Sommet de Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire et la résilience, organisé au mois de janvier dernier par le Groupe de la Banque africaine de développement et le gouvernement du Sénégal avant d’appeler à un soutien mondial pour sa mise en œuvre immédiate.


En clair, les chefs d’État et de gouvernement africains ont décrit le sommet de Dakar 2 sur l’alimentation, comme important et opportun pour faire face à la hausse des prix des denrées alimentaires, à la perturbation de l’approvisionnement alimentaire mondial et à la détérioration de la situation alimentaire.


En effet, en moins d’un mois seulement, le sommet Dakar 2 Food a mobilisé plus de 36 milliards de dollars d’investissements pour stimuler la production alimentaire et agricole à travers le continent. La Banque africaine de développement (BAD) était en tête avec 10 milliards de dollars, la Banque islamique engageant 7 milliards de dollars.


Selon les chefs d’État et de gouvernement africains, les accords nationaux sur la fourniture d’aliments et d’agriculture élaborés lors du sommet de Dakar 2, transmettent la vision, les défis et les opportunités en matière de productivité agricole, d’infrastructures, de transformation, de valeur ajoutée, de marchés et de financement, qui contribueront à l’accélération de la mise en œuvre du Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine de l’Union africaine.


Pour ce faire, l’Union africaine a appelé à la mise en œuvre des pactes nationaux de livraison de produits alimentaires et agricoles, avec des indicateurs de succès limités dans le temps et clairement mesurables, y compris des politiques nationales concrètes, des incitations et des réglementations, pour établir un environnement propice à une plus large et accélérée investissements dans le secteur agricole.


Au finish, les chefs d’État et de gouvernement africains ont soutenu l’intensification d’initiatives continentales à fort impact, telles que les technologies de la Banque africaine de développement, pour la transformation de l’agriculture africaine et d’autres programmes nationaux et partenaires réussis.
J.W

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Aéroport de N’djili: La chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa condamne le traitement « dégradant » réservé au Cardinal Fridolin AMBONGO

Dans un communiqué rendu public le dimanche 14 Avril, la chancellerie de l'Archidiocèse de Kinshasa condamne avec la dernière énergie le traitement dégradant que les Services officiels aéroportuaires de N'djili ont réservé à Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO qui...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.