spot_img

Consulter le journal

Province de l’Ituri : La communauté Nyali Kilo alerte sur le massacre de plus de 50 civils tués par la CODECO dans le territoire de Djugu.

AccueilSociétéProvince de l'Ituri...

C’est vraiment l’horreur que vivent les populations dans plusieurs zones sous contrôle des miliciens Codeco dans la province de l’ituri.

Quoique sous Etat de siège, l’ituri fait régulièrement face à des incursions diurnes et nocturnes des groupes armés semblant opérer calmement dans des milieux ruraux où les Fardc ne sont pas assez visibles.

La communauté < Nyali Kilo > alerte sur un grand massacre sélectif de ses membres, qui est en train d’être perpétré par les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (Codeco) dans 5 villages du groupement Anyolo Tchulo, secteur de Banyali Kilo en territoire de Djugu dans la province de l’ituri.

Selon une source dont nous taisons le nom pour des raisons évidentes, cette communauté dénonce le meurtre de plus ou moins 50 civils en l’espace de 5 jours, soit du vendredi 17 au mardi 22 février 2023.

Et de préciser que les victimes sont majoritairement composées des hommes et femmes revenus il y a quelques jours seulement dans leurs villages d’origine suite aux mauvaises conditions de vie en déplacement.

Cette énième tuerie n’est pas pourtant décriée par les activistes de la société civile du milieu par crainte également d’être exécutés par ces miliciens se comportant généralement comme des hommes sans loi ni foi.

« Nous sommes en train d’alerter l’opinion tant nationale qu’internationale sur le massacre à grande échelle qui est en train d’être perpétré par les miliciens de la Codeco depuis environs 5 jours aux villages Liseyi, Tchulu, Libéria, et Bado situés tous à Anyolo Tchulo, secteur de Banyali Kilo« , a déclaré le Docteur Victor Tungulo, président intérimaire de la communauté Nyali Kilo.

Et de poursuivre : les habitants de ces coins avaient pris fuite suite aux atrocités de ces mêmes miliciens. Depuis un moment, cette population avait jugée bon de revenir dans leurs villages pour vivre dans de bonnes conditions.

Mais la semaine ici, dans l’intervalle de 4 à 5 jours, ils sont en train d’être sommairement exécutés, et aujourd’hui nous denombrons plus de 50 victimes.

Victor Tungulu dît ne pas comprendre le silence des autorités provinciales ayant la sécurité des populations dans leurs attributions.

Le président de cette communauté victime des atrocités appelle à une réaction farouche contre la milice Codeco qui se livre à des atrocités à l’endroit de la population en territoire de Djugu.

Voyons voir

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Kinshasa : La résidence de Vital Kamerhe attaquée par des hommes lourdement armés en tenue des FARDC

La résidence de l'honorable Vital Kamerhe, située dans la commune de la Gombe, a été attaquée cette nuit par une vingtaine d’hommes en tenue militaire « utilisant des drones », selon des sources. Des sources indiquent que le commando a...

Bureau définitif de l’A.N: F. TSHISEKEDI recommande que la liste soit revue et corrigée en tenant compte de la représentativité de la Grande Orientale

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu, vendredi à la Cité de l’Union africaine, avec 406 députés nationaux et une quarantaine des chefs de regroupements politiques de l’Union sacrée de la nation (USN) qui constituent...

Kinshasa: Plusieurs décès et dégâts matériels dans un accident de circulation au niveau de l’aéroport international de N’djili

Un accident de circulation routière s'est produit le jeudi 16 mai 2024 à Kinshasa, capitale de la République de la République Démocratique du Congo. Le drame ayant occasionné plusieurs pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables avait eu...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.