spot_img

Consulter le journal

Célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse: L’assassinat du couple Franck Kangundu dans les oubliettes !

AccueilSociétéCélébration de la...

Le dossier du meurtre du couple du journaliste Franck Kangundu est depuis dix huit ans jeté aux calendes grecques.Et ce au bonheur des assassins et des commenditairres de cet acte ignoble.

L’abadon de dossier au niveau de la justice, je l’attribue, selon moi, à trois pesanteurs :1/passivité de la corporation (UNPC,JED et le journal La Référence Plus);2/l’inaction de la famille biologique du défunt,et 3/ l’absence totale de solidarité de la part des journalistes (tous les organes et secteurs confondus). La conjonction de ces trois hypothèques a été confortée par la lenteur,le laxisme et l’esprit mercantiliste de notre appareil judiciaire qui affiche beaucoup d’insuffisances matérielles pour aller au bout de ses enquêtes. Depuis la disparition de Kasongo Tshilunda, ancien Président de l’UNPC,le dossier de Kangundu est tombé en veilleuse.

L’actuelle direction de l’Union ne s’en occupe plus.Il en est de même du JED qui semble avoir adopté le même profil bas.Plus grave est l’attitude d’indifférence du journal La Référence Plus,pour lequel pourtant Feu Kangundu avait bcp donné, plus qu’à l’ACP son employeur initial. L’inaction de la famille biologique est aussi à souligner;car l’impression qui se dégage est que le défunt n’a personne de famille pour suivre à tous les niveaux le dossier. En 2016, j’ai eu à poser une question à un proche de Franck pour connaître l’évolution de l’affaire, mon interlocuteur, après avoir marqué un temps d’arrêt,me dit que le dossier de Franck est fort complexe,car, dit-il,il implique quelques personnalités politiques de Bandundu (dont il a refusé de me révéler les noms) qui se disputaient le leadership au sein du PPRD dans l’espace de cette province.; Franck semble avoir été victime de lutte politique… »laissons tomber ce sujet' », m’avait dit ce proche de Franck en guise de conclusion sur cette question. Le dossier du meurtre du couple Franck Kangundu doit être réactivé.Il n’a pas été suffisamment instruit,ni exploité selon les normes juridiques et judiciaires.De leur côté, les journalistes (tous les organes et secteurs confondus) ont manqué de solidarité (agissante) à l’endroit de leur confrère assassiné.Il y a eu quelques manifestations, mais très timides.

Pas comme ailleurs où les journalistes,en pareilles circonstances, s’investissent fermement et méthodiquement pour défendre la cause de leur confrère tué ou arrêté arbitrairement.
L’assassinat du couple Kangundu n’a pas tellement ému la corporation congolaise.

Pas beaucoup d’écrits ou d’émissions audio-visuelles consacrés à ce dossier. Les journalistes congolais ressemblent à cette maxime d’un cordonnier qui répare bien les souliers d’autres personnes, mais ses pieds sont chaussés de savates déplorables. Le dossier de l’assassinat du journaliste Kangundu et son épouse est à réactiver.Maintenant qu »il y a l’un de ses enfants,mature et pleinement responsable,toute la corporation doit se réveiller,se ressaisir et se mobiliser derrière l’enfant de Franck Ngyke pour relancer le dossier afin que la justice puisse élucider ce meurtre et sanctionner les coupables. Un comité ad hoc devra être mis en place pour la réactivation de ce dossier et réunir quelques moyens matériels à mettre à la disposition de l’enfant Kangundu pour lui permettre de bien suivre le dossier.Ce comité ad hoc, chapeauté par quelqu’un désigné par UNPC,comprendra – outre un ou deux membres de la famille Kangundu – un représentant du Jed, de la Référence Plus, de la RTNC, de l’ACP et un ou deux du collectif des journalistes dont les organes ne sont pas mentionnés ci-dessus. La non-reactivation de ce dossier, càd le non aboutissement de l’affaire Kangundu couvrira d’opprobre, outre la justice congolaise, la corporation des médias congolais et aussi la famille biologique du couple de Feu Franck Ngyke Kangundu.

Réflexion du journaliste François Kalala

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Inondations provoquées par la montée des eaux du Lac Tanganyika : Jean-Michel Sama Lukonde échange avec le caucus de Sénateurs de la province du...

Le Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience mercredi 22 mai 2024, à la Primature, le Caucus de Sénateurs élus du Tanganyika, accompagné du Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires. Cette délégation des élus est venue...

Pour avoir été élu président de la Chambre basse du Parlement: Les jeunes leaders promettent un soutien indéfectible à l’honorable Vital Kamerhe

Les jeunes leaders dans le Sud-Kivu promettent un soutien indéfectible à l'honorable Vital Kamerhe, élu président de la Chambre Basse du Parlement de la République Démocratique du Congo. Un mandat qui sera décisif,en ce moment où l'Est du pays...

Assemblée Nationale: 15 ans après sa démission, Vital Kamerhe retrouve son poste du Président de la chambre basse du Parlement congolais

Sans surprise et dans une ambiance bon enfant, Vital Kamerhe a été élu, mercredi 22 Mai, président du bureau définitif de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. L'élu de Walungu qui était du reste candidat unique à son...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.