spot_img

Consulter le journal

Kinshasa : Pourquoi seulement la marche de l’opposition politique qui était violemment réprimée et non celle de l’UDPS ?

AccueilPolitiqueKinshasa : Pourquoi...

Alors qu’il y avait aussi le même samedi 20 mai 2023 une autre marche organisée par les jeunes de l’Udps, celle de l’opposition politique semble attirer le plus l’attention de l’opinion.

Et pour cause, la répression policière que les Leaders politiques de l’opposition politique congolaise et leurs militants ont subie lors de cette manifestation.

Des Leaders stoppés net sur le chemin, des manifestants blessés et arrêtés, des journalistes bousculés et molestés, des jeunes enfants battus…

A en croire certaines sources, cette intervention de la Police soutenue par l’armée serait au fait que l’opposition politique n’aurait pas respecté l’itinéraire convenue d’avance entre l’hôtel de Ville de Kinshasa et les organisateurs de la manifestation.

Pour Gentiny Ngobila, les parties politiques de l’opposition dont l’Ecide, Ensemble pour la République, LGD et Envol ont tout simplement violé les directives données lors d’une réunion d’harmonisation entre l’hôtel de Ville de Kinshasa et les secrétaires généraux mandatés le 18 mai 2023 pour prévenir l’ordre public.

Néanmoins le gouverneur de la Ville condamne certains dérapages commis par des polices.

Gentiny Ngobila a indiqué que la police de la Ville de Kinshasa a été déployé pour maintenir l’ordre Public dans la capitale.

De l’autre côté, plusieurs témoignages anonymes font état que les militants de l’Udps étaient bien encadrés dans leur marche.

Quoi qu’il en soit, pourquoi l’hôtel de Ville de Kinshasa a-t-il autorisé deux marches à la fois comme si celle sollicitée et obtenue par le parti présidentiel avait une signification spéciale?, se sont interrogés certains congolais et même des militants de droits de l’homme.

La réponse se trouverait bel et bien loger dans les cœurs des autorités urbaines, pense-t-on.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Inondations provoquées par la montée des eaux du Lac Tanganyika : Jean-Michel Sama Lukonde échange avec le caucus de Sénateurs de la province du...

Le Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience mercredi 22 mai 2024, à la Primature, le Caucus de Sénateurs élus du Tanganyika, accompagné du Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires. Cette délégation des élus est venue...

Pour avoir été élu président de la Chambre basse du Parlement: Les jeunes leaders promettent un soutien indéfectible à l’honorable Vital Kamerhe

Les jeunes leaders dans le Sud-Kivu promettent un soutien indéfectible à l'honorable Vital Kamerhe, élu président de la Chambre Basse du Parlement de la République Démocratique du Congo. Un mandat qui sera décisif,en ce moment où l'Est du pays...

Assemblée Nationale: 15 ans après sa démission, Vital Kamerhe retrouve son poste du Président de la chambre basse du Parlement congolais

Sans surprise et dans une ambiance bon enfant, Vital Kamerhe a été élu, mercredi 22 Mai, président du bureau définitif de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. L'élu de Walungu qui était du reste candidat unique à son...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.