spot_img

Consulter le journal

Boxe/César Sinda Makela : Le boxeur qui a mis K.O. le champion du monde, le Cubain Sugar Ramos

AccueilSportBoxe/César Sinda Makela...

César Sinda Makela est un natif de la ville Kinshasa et il est le premier boxeur congolais champion d’Afrique et également le premier boxeur professionnel.

Après son sacre à Lusaka, il s’est envolé deux ans plus tard aux USA pour une riche carrière professionnelle qui l’a conduit au sommet de la boxe mondiale en battant le tenant des titres WBC et WBA des poids plumes Sugar Ramos par K.O.

Revenu au pays en 1986, il vit aujourd’hui dans un dénuement total. Notre rédaction s’est rendue à Matete pour un entretien.


Né en 1947 dans la commune de Saint Jean devenue Lingwala, César Sinda Makela a grandi dans la commune de Matete. Voulant défendre sa sœur qui était constamment embêtée par des jeunes gens, il a été copieusement tabassé. Pour se défendre, il va demander à son grand frère qui était boxeur de lui apprendre à boxer et c’est comme ça qu’il est devenu boxeur.


Très vite, il se montra assidu et appliqué et va assimiler et maitriser les techniques de la Boxe.
A 20 ans, il est devenu le champion de la ville de Kinshasa de sa catégorie des poids légers.

En vue des éliminations pour la participation à la coupe d’Afrique de boxe qui s’est tenue à Lusaka en Zambie en 1968, César Sinda Makela a battu le champion du Katanga par K.O. et est devenu champion du Congo des poids légers.


Cette compétition a réuni 24 pays dans 10 catégories et la République démocratique du Congo n’a aligné que 8 athlètes car elle n’avait pas des boxeurs dans les catégories poids lourds et mi-lourds.

Parmi les 238 boxeurs présents à Lusaka, César Sinda Makela était le plus jeune de la compétition, âgé à peine de 21 ans.


Lors du premier tour, tous les boxeurs congolais ont été éliminés sauf César Sinda Makela et le champion du Katanga qui sera éliminé au second tour.


Très en colère, l’ambassadeur du Congo en Zambie, le colonel Efomi est venu rabrouer les boxeurs éliminés en les qualifiant des bras cassés. Il isola César Sinda Dinzey du groupe et l’amena à sa résidence.


En demi-finale, César Sinda Makela a battu le champion de la Zambie par K.O. au premier round et il devait rencontrer le champion du Nigéria en finale.


Le soir, le président Mobutu appela l’Ambassadeur pour lui demander si Sinda Makela a remporté le titre.

L’Ambassadeur lui répondit que le combat aura lieu le lendemain et Mobutu lui dit de bien motiver l’enfant et s’occupera de lui au retour.


En finale, Sinda Makela a battu le champion du Nigéria aux points après un combat âprement discuté. Lors de la remise de médaille, le président Keneth Kaunda l’a félicité et lui a dit qu’il va appeler le président Mobutu pour lui dire qu’il prenne soin de lui.


Dès le retour à Kinshasa, il fut reçu en triomphe par le président Mobutu à Mont Ngaliema. Lors de cette cérémonie, le président Mobutu prit la médaille et la mit au coup et toute l’assistance applaudit et l’enleva pour la remettre au coup de Sinda Makela.

Il donna les instructions au ministre du Sports Kibassa Maliba pour qu’on lui donne une maison à Limete, une voiture et de l’argent.


Toutes les démarches menées auprès du ministre se sont avérées vaines et il n’a rien gagné de son sacre. Découragé, il s’en est allé aux USA pour poursuivre sa carrière.


Devenu boxeur professionnel, il va gravir tous les échelons pour devenir le troisième challenger du champion du monde de sa catégorie, Roberto Duran de Panama.


En 1972 à Inglewood en Californie (USA), César Sinda Makela, champion d’Afrique des poids plumes remporta une grande victoire sur le Cubain Ultiminio Sugar Ramos par K.O. au 10ème round par K.O. Ce dernier était le champion du monde des poids plumes, invaincu dans 55 combats dont 47 par K.O.

Il enviait le titre de champion du monde des poids légers détenu par Roberto Duran du Panama.
Les instances supérieures de la boxe mondiale (WBA et WBC) à qui Sugar Ramos demanda par écrit pour combattre Roberto Duran en combat pour le titre mondial en jeu, lui répondirent par un oui conditionnel qui consistait d’abord à combattre César Sinda Makela (RDC), qui étaitt le 3ème challenger au titre mondial des poids légers.


Avant le combat lors de la pesée, le champion cubain cherchait à intimider Sinda Makela en lui promettant un K.O. au 3ème round et ce dernier lui répondit qu’un champion ne s’agite pas au contraire, c’est lui qui va lui flanquer K.O.


Le combat fut rude et l’entraineur de Sinda Makela lui demanda de finir le combat par K.O. sinon le jury va lui donner la victoire parce qu’il étaitt le tenant du titre. Au 10ème round, Sinda Dinzey le mit K.O.


Deux semaines suite à sa terrible défaite contre César Sinda Makela, le champion du monde des poids plumes Sugar Ramos, décrocha ses gants définitivement après l’avis de ses médecins suite aux coups reçus.

Cette victoire face au champion du monde rehaussa la cote de la RDC sur l’échiquier mondial et plaça le pays au sommet de la boxe professionnelle dans les catégories WBA et WBC.


L’histoire nous apprend que c’est le champion du monde cubain, Sugar Ramos, qui causa la mort du boxeur américain, Davey Moore, alors champion du monde des poids plumes, lors d’un combat fatal pour le titre de champion du monde en jeu en 1963 à Dodger Stadium de Los Angeles ; combat au cours duquel Davey Moore perdit la vie quelques heures après à l’hôpital.


Les Américains se sont réjouis de la victoire de Sinda Makela comme une revanche suite à la mort de leur compatriote Darvey Moore et certains passaient le féliciter chez lui.


Face à la discrimination et aux réalités du milieu de la boxe professionnelle, Sinda Makela a abandonné la boxe pour faire des études. En 1986, il regagna le pays et fut décoré comme chevalier de l’ordre national des Léopards.


Actuellement, César Sinda Makela vit dans la commune de Matete dans un dénuement total et demandent aux autorités de l’honorer comme elles l’ont fait avec les Léopards football qui ont reçu des maisons, des voitures et des sommes d’argent car lui aussi, il fut le léopard de la boxe qui a ramené la médaille d’or au pays.

Herman Bangi Bayo/CP

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Inondations provoquées par la montée des eaux du Lac Tanganyika : Jean-Michel Sama Lukonde échange avec le caucus de Sénateurs de la province du...

Le Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience mercredi 22 mai 2024, à la Primature, le Caucus de Sénateurs élus du Tanganyika, accompagné du Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires. Cette délégation des élus est venue...

Pour avoir été élu président de la Chambre basse du Parlement: Les jeunes leaders promettent un soutien indéfectible à l’honorable Vital Kamerhe

Les jeunes leaders dans le Sud-Kivu promettent un soutien indéfectible à l'honorable Vital Kamerhe, élu président de la Chambre Basse du Parlement de la République Démocratique du Congo. Un mandat qui sera décisif,en ce moment où l'Est du pays...

Assemblée Nationale: 15 ans après sa démission, Vital Kamerhe retrouve son poste du Président de la chambre basse du Parlement congolais

Sans surprise et dans une ambiance bon enfant, Vital Kamerhe a été élu, mercredi 22 Mai, président du bureau définitif de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. L'élu de Walungu qui était du reste candidat unique à son...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.