spot_img

Consulter le journal

Partenariat spécial dans le domaine du Numérique entre  » lnternet pour Tous « et DE- CIX : Le plus grand Point d’échange lnternet d’Afrique Centrale lancé à Kinshasa !

AccueilSociétéPartenariat spécial dans...

Sous le haut patronage du Ministre de la Poste, Téléphone et Nouvelles technologies d’information et communication ( PT-NTIC ), M. Augustin kibassa Maliba, l’ONG « Internet pour tous et Deutsche-Commercial Internet Exchange ( DE- CIX) », son partenaire technico opérationnel allemand ont lancé le Lundi 22 mai 2023 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, le plus grand point d’échange internet d’Afrique Centrale (ACIX).

Et ce, en collaboration avec l’Agence du Développement du Numérique (ADN), une structure nationale placée sous la Présidence de la République. Une avancée majeure dans la lutte contre la fraction numérique au Congo-Kinshasa.

Prenant le premier la parole pour souhaiter la bienvenue aux invités dont les Ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques, les conseillers présidentiels, les c hauts cadres de l’administration publique et des antonymes, M. Hussein Ibrahim, président de ‘ internet pour tous, a indiqué que ACIX était à l’origine le fruit d’un partenariat entre le plus grand écosystème d’échange internet au monde et le fournisseur d’accès Internet United SA. Ce dernier à son tour avait décidé de transférer ses droits à l’ONG ‘ internet pour Tous’ . Et ce pour des raisons de neutralité faisant ainsi d’ACIX un point d’échange communautaire.

En effet les points d’échanges ou « IXP » constituent des infrastructures critiques pour les pays d’Afrique, en ce sens qu’ils permettent aux opérateurs de l’Internet de s’interconnecter et d’échanger à propos du trafic via un protocole de routage.

Ce qui facilite le transit des contenus, des courriels et toutes les autres formes de trafic Internet, tels que les médias sociaux, la vidéo à la demande, etc.

 » Nous sommes absolument déterminés à faire en sorte que l’accès à l’internet ne soit plus un luxe. Mais un droit pour tous afin de s’aligner avec la vision du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo » ‘, a-t-il Hussein Ibrahim dans son speech.

Et de poursuivre : « L’initiative que nous lançons aujourd’hui est un appel à l’action pour nous sensibiliser tous sur l’ultime nécessité d’offrir à nos populations un accès et un service internet de qualité irréprochable dans un monde de plus en plus connecté ».

A ce jour, avait indiqué à son tour le Ministre de la PT-NTIC, Augustin kibassa Maliba, la République Démocratique du Congo bénéficie de la présence, sur son sol, de trois (3) points d’échange, à savoir : Kinshasa (KINIX), Goma (GOMIX) et Lubumbashi (LUMIX).

Ce qui est clairement insuffisant pour un pays continent avec neuf (9) frontières et aux ambitions clairement affichées en matière de connectivité transnationale et continentale.

A son tour, M. Dominique Mugisha, Directeur général de l’Agence pour le Développement du Numérique (ADN) a révélé que son institution spécialisée en la matière est étroitement associée à ce lancement pour quatre principales missions :

1) L’accompagnement du Gouvernement dans la mise en œuvre du Plan National du Numérique ;

2) La promotion de l’écosystème Tech et des entrepreneurs congolais du secteur ;

3) Le Développement du Numérique à 360°, notamment, par la réduction des coûts ;

4) La lutte contre la fracture numérique, notamment, dans les zones reculées et défavorisées.

Et l’expert d’ajouter qu’à travers le monde, la multiplication des points d’échange a permis à plusieurs pays du monde d’optimiser l’utilisation de la connectivité Internet internationale, d’améliorer la résilience des réseaux et la qualité de service, de réduire les coûts de transmission tout en augmentant la pénétration et l’utilisation de l’Internet.

Et de conclure que toutes ces externalités positives s’inscrivent plus généralement dans la vision sectorielle du Président de la République, Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Une vision traduite dans le Plan National du Numérique « Horizon 2025 », à travers lequel le Chef entend faire du « Numérique Congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social ».

L’ambition de l’ONG « Internet Pour Tous » rejoint également celle de l’Agence pour le Développement du Numérique pour que la RD Congo, à travers le point d’échange « Africa Congo Internet Exchange » (ACIX), basé à Kinshasa et adossé à DE-CIX, leader mondial du secteur, puisse jouer demain un rôle essentiel dans le trafic Internet sous régional et continental.

Dans son intervention en s’exprimant en Anglais, M. Ivo lvanoy, expert du DE- CIX a expliqué que par sa position géographique stratégique et la solidité technico-opérationnellde son partenaire, ACIX pourra créer un corridor d’interconnexion à travers l’Afrique équatoriale reliant les pays voisins de l’océan Atlantique à l’océan Indien et deviendra de la sorte, un véritable hub au cœur de l’Afrique.

Un investissement qui se traduira mécaniquement par une réduction significative de la latence et des coûts, offrant ainsi une meilleure expérience aux utilisateurs.

En fait, la cérémonie du lancement officiel du point d’échange ACIX a été choisie comme cadre pour la signature d’un Accord de Collaboration entre l’ONG « Internet Pour Tous » et l’Agence pour le Développement du Numérique.

Une collaboration qui devrait permettre à des milliers d’écoles d’être connectées gratuitement à l’internet dans les mois et années à venir dans le cadre du programme « CAP 2030. Une classe informatique multimédia connectée dans chaque école de la RDC », qui s’inscrit dans le cadre de la mission de lutte contre la fracture numérique de l’ADN.

Pour autant, des formations seront dispensées gratuitement par « Internet Pour Tous », en collaboration avec l’ADN, pour former des jeunes aux métiers du numérique en lien avec l’opérationnalisation et la gestion et points d’échanges.

Car avec l’avènement ld’ACIX en République Démocratique du Congo, ce grand Pays aux dimensions continentales continuera à augmenter la présence de points d’échanges sur toute l’étendue de son territoire. Et ce, conformément aux ambitions et programmes des Ministères des PTNTIC et du Numérique.

Il y a lieu de rappeler que la réduction drastique des coûts de l’internet par les acteurs du secteur au profit de la population congolaise, qui est de plus en plus présente sur internet, sera facilitée par la multiplication des points d’échanges dans notre pays, couplée à la construction en cours de plusieurs Datacenter majeurs, ce qui va augmenter le potentiel de stockage des données localement afin de réduire substantiellement les coûts liés aux capacités de la bande passante à l’international du fait d’une conversion en trafic local nettement moins coûteux, voir gratuit, dans certains cas.

L’objectif à travers ces initiatives est de parvenir à diviser par deux, dans des échéances raisonnables, les coûts de l’internet et de pouvoir offrir à terme, une connexion illimitée à haut débit dans chaque foyer congolais à moins coût par mois.

En signant un accord de collaboration, « Internet Pour Tous » et l’Agence pour le Développement du Numérique sont convaincues que ce n’est que dans ces conditions d’un accès à coûts réduits, pour le plus grand nombre à une connectivité de qualité, que le secteur du Numérique et tout l’écosystème Tech congolais pourront véritablement prendre leur envol dans notre pays par la création de contenus et la multiplication des usages, afin d’impacter positivement tous les secteurs de la vie nationale pour enfin contribuer significativement au développement de la République Démocratique du Congo.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Assemblée nationale : Kamerhe range la levée des immunités de Kazadi et Rubota dans les priorités de son mandat

Après l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale qui a donné Vital Kamerhe vainqueur avec 371 voix sur 407 votants, la nouvelle équipe est entrée effectivement en fonction ce vendredi 24 mai après la remise et reprise qu’il y...

Kinshasa : une partie de l’avenue Pierre Mulele (ex. 24 Nov.) totalement détériorée

L'avenue Pierre Mulele (Ex. 24 novembre ou Libération) dans son tronçon entre la prison centrale de Makala et les arrêts Bambole et petit pont est dans un état de détérioration totale, selon le constat effectué sur place ce vendredi...

Coopération technique JAPON-RDC: Remise du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités des 3 Directions provinciales de l’INPP

Le jeudi 23 mai 2024 à Kinshasa, en présence de Son Excellence Madame Claudine NDUSI, Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, Son Excellence Monsieur OGAWA Hidetoshi, Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, a...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.