FAYULU: « Nous refusons de blanchir la fraude et donc d’accompagner M. Félix Tshisekedi dans une nouvelle forfaiture électorale »

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dans un communiqué de presse rendu public, mercredi 12 Juillet, le Président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé), Martin Fayulu réaffirme la position de son parti de ne pas déposer les dossiers des candidatures pour les prochaines échéances électorales en I’absence d’un fichier électoral fiable, audité par un organisme indépendant réputé.

Pour Martin Fayulu, contrairement aux affirmations de la CENI, l’audit externe du fichier électoral a un fondement en droit positif congolais en ce que les audits externes précédents ont été réalisés sur base des décisions du Bureau de la CENI qui sont des actes règlementaires, source du droit; lesquels audits constituent par ailleurs à la fois une coutume et une jurisprudence administrative.

« L’audit externe par un organisme indépendant et réputé a pour but d’apprécier I’intégrité et l’inclusivité des données collectées en rapport avec les standards internationaux, de vérifier et de certifier la conformité par rapport aux lois et règlements de la RDC », ajoute-t-il.

A l’en croire, l’audit externe du fichier électoral est nécessaire pour s’assurer de l’authenticité des données envoyées au centre national de traitement uniquement par les différents bureaux d’enrôlement cartographiés par la CENI, et ainsi mettre en confiance toutes les parties prenantes.

« Malheureusement, il est aujourd’hui clair que la CENI ne veut pas se soumettre à l’audit externe de son fichier parce qu’elle sait pertinemment bien qu’il contient des fictifs. De ce fait, nous réaffirmons notre position : en I’absence d’un fichier fiable, audité par un organisme indépendant réputé, en présence des délégués des parties prenantes, nous ne déposerons pas nos dossiers de candidatures », peut-on lire dans ce communiqué.

Et de renchérir: « Nous refusons de blanchir la fraude et donc d’accompagner M. Félix Tshisekedi et son Union sacrée dans une nouvelle forfaiture électorale ».

Signalons que la Plénière de la CENI trouve illogique d’entreprendre un autre audit externe du fichier électoral sans une justification solide.

Eldad B.

Entrer en contact

Article recent

spot_img

A la Une