spot_img

Consulter le journal

RDC: au moins 11 morts dans l’est, la population accuse le M23

AccueilSociétéRDC: au moins...

Au moins 11 hommes ont été retrouvés morts dimanche dans l’est de la République démocratique du Congo, dans le territoire de Rutshuru à une centaine de km au nord de Goma, selon des sources locales qui accusent les rebelles du M23 de les avoir tués.

« Je suis sur les lieux, devant moi il y a 11 cadavres de civils, certains tués par balles, d’autres à l’arme blanche », a affirmé par téléphone à l’AFP un habitant de la localité de Bukombo. « Il n’y a pas de combattants parmi eux », a-t-il affirmé.

D’autres sources dans le groupement (entité administrative) de Bukombo, interrogées sous couvert d’anonymat pour leur sécurité, ont confirmé ce bilan de 11 morts, retrouvés après le retrait du secteur des rebelles du M23. Un responsable de la société civile a évoqué 12 victimes. « Le M23 s’est battu hier contre des groupes d’autodéfense », a expliqué cette dernière source. Les rebelles sont partis « avec des gens qu’ils ont obligés à transporter leurs bagages. Arrivés à Bukombo-centre, ils les ont tués », a affirmé ce responsable.

Sollicités, des porte-parole du M23 n’avaient pas donné suite dimanche après-midi. Rébellion majoritairement tutsi, soutenue par le Rwanda selon diverses sources dont des experts de l’ONU, le M23 (« Mouvement du 23 mars ») s’est emparé depuis l’année dernière de vastes pans de territoire au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Une trêve fragile s’observe dans les combats entre le M23 et les forces régulières congolaises depuis le déploiement de soldats d’une force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) il y a quelques mois dans la région. Mais des affrontements sporadiques opposent les rebelles à des groupes armés se présentant comme patriotes.

(AFP)

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Aéroport de N’djili: La chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa condamne le traitement « dégradant » réservé au Cardinal Fridolin AMBONGO

Dans un communiqué rendu public le dimanche 14 Avril, la chancellerie de l'Archidiocèse de Kinshasa condamne avec la dernière énergie le traitement dégradant que les Services officiels aéroportuaires de N'djili ont réservé à Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO qui...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.