spot_img

Consulter le journal

9èmes Jeux de la Francophonie: la Rwandaise Louise Mushikiwabo, cheffe de l’OIF, «sera bel et bien à Kinshasa»

AccueilSociété9èmes Jeux de...

Malgré les tensions entre la RDC et le Rwanda, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement a assuré que la Rwandaise Louise Mushikiwabo sera bien présente à Kinshasa pour les Jeux de la francophonie qui y sont prévus du 28 juillet au 6 août 2023, en sa qualité de Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Une OIF qui est l’institution mère de cet événement mêlant épreuves sportives et culturelles tous les quatre ans.

En dépit des tensions entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda autour des violences impliquant les rebelles du M23 dans l’Est de la RDC depuis plus d’un an, la Rwandaise Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), sera dans la capitale congolaise Kinshasa qui accueille les 9e Jeux de la francophonie, du 28 juillet au 6 août 2023.

« Pour nous, ce sont les jeux de l’espoir, de la solidarité »

C’est le porte-parole du gouvernement congolais qui l’a annoncé ce 24 juillet, alors que plusieurs médias assuraient que l’actuelle patronne de l’OIF était indésirable à Kinshasa. « Madame Louise Mushikiwabo sera bel et bien à Kinshasa, parce que l’événement des Jeux de la francophonie est un événement OIF, a indiqué Patrick Muyaya, le ministre congolais de la Communication, au micro de notre correspondant Pascal Mulegwa. Nous répondons au protocole qui a été fixé par l’OIF, notamment en matière d’infrastructures, en matière de logement, en matière d’hébergement. Il y a aussi un protocole qu’il faut observer en matière d’organisation de la cérémonie d’ouverture où c’est toujours le Secrétaire ou la Secrétaire générale de l’organisation qui prend la parole. Kinshasa ne peut pas faire exception, parce que c’est la tradition au niveau de l’OIF ».

Interrogé sur la présence ou pas d’athlètes rwandais durant ces Jeux, le porte-parole du gouvernement a assuré : « Les athlètes devaient s’inscrire et nous avons observé qu’ils ne se sont pas inscrits. Et donc nous, nous considérons que nous allons accueillir la Secrétaire générale de l’OIF. Pour nous, ce sont les jeux de l’espoir, de la solidarité. »

Patrick Muyaya conclut : « Avec la compétition, qu’elle soit sportive ou culturelle, l’objectif, c’est de rassembler. Nous, nous considérons que nous avons apprêté les infrastructures, nous avons apprêté nos athlètes, nous recevons plus de 2 000 athlètes qui viennent du monde entier, il y a 39 ou 36 pays qui vont y participer, la fête sera totale et pour nous, c’est ça l’essentiel. »

RFI

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Ituri: La FAO améliore les moyens de subsistance des personnes les plus vulnérables de la ville de Bunia

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) ont assisté ce mardi 2 avril 2024, les déplacés des sites de Bunia et environs,...

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.