spot_img

Consulter le journal

Ituri : Qui sont à la base de la corruption en milieu universitaire ?

AccueilSociétéIturi : Qui...

Longtemps décriée sous toute ses formes dans la société congolaise en général et irurienne en particulier, la corruption est devenue de nos jours monnaie courante dans le milieu universitaire en République Démocratique du Congo.

Fléau sociétal, cette pratique est à la base de la loi du moindre effort chez certains étudiants qui se voient attribuer des des résultats académiques ne reflétant pas leur capacité intellectuelle connue de leurs camarades d’auditoire

Mais, qui sont à la base de cette dépravation des mœurs dans ce milieu de savoir universel où l’élite du pays est formée ?

Les opinions quant à ce divergent. Si d’aucuns estiment que ce seraient des enseignants qui seraient auteurs de de ce mal, d’autres émettent des avis selon lesquels les étudiants, surtout ceux en perte de vitesse intellectuelle, seraient coupables de cette situation qui n’honore pas la qualité de l’enseignement en République Démocratique du Congo.

Si les uns pensent que la cette responsabilité revient aux enseignants de l’université,les autres rejettent en boc toutes ces allégations en mettant en avant plan les étudiants comme agent causal de ce phénomène.

Interrogés en apartés, certains étudiants de la Faculté des Sciences juridiques de l’université de Bunia n’ y ont pas allé avec le dos de cuillère pour indexer leurs enseignants comme auteurs de cette pratique honteuse qui avilit leur personnalité.

Ces étudiants qui s’expriment sur le sceau de l’anonyme pour des raisons évidentes martèlent quil y a effectivement leurs enseignants mettent des étudiants dans des conditions inconfortables de sorte qu’ils sont obligés de les suivre pour ne pas refaire d’auditoire.

Si des garçons doivent faire de leurs poches des montants exigés à titre de corruption pour ne pas échouer à la fin de l’année, les jeunes filles par contre sont accusées de tentative d’obtenir des points sexuellement transmissibles.

Plusieurs étudiantes de l’université de Bunia sont souvent accusés par leurs collègues masculins de monter dans les classes supérieures à la faveur des Points Sexuelles Transmissibles (PST), ce que réfutent certaines étudiantes estimés injustement incriminées dans une affaire où elles n’ont jamais été.

Tel est le cas d’une étudiante du nom d’Hadassa Yawhetu en regrette profondément le fait et s’indigne de savoir que certaines de ses collègues femmes se livreraient à de telles choses qui rabaissent leur condition féminine.

‘ Je suis convaincue que tout le monde n’est pas fort à l’université, et pour nous femmes, ça pourrait des problèmes touchant à notre intimité auprès des enseignants qui se comporteront comme des véritables bourreaux vis-à-vis de nous’, a-t-elle reconnu.

Et de préciser : mais face à ce phénomène des points sexuellement transmissibles, il en va de l’éducation de chacune de nous. Il n’est pas question de généraliser le cas où de jeter l’opprobre sur toutes les filles allant à l’université.

A en croire le chef de travaux, Nyanguile kambegele, cette responsabilité est partagée entre tous. Au vu des conditions sociales actuelles de l’enseignant congolais qui se débrouille comme d’autres citoyens pour nouer difficilement les bouts du mois, estime-t-il.

Pour cet enseignant de l’université de Bunia, cela dépend de l’éthique et de la personnalité de chaque enseignant sensé plutôt être un modèle pour ces étudiants en dépit du contexte socio-économique dans lequel il vit.

Somme toute, il est regrettable que la corruption gagne du terrain dans des milieux universitaires au point de ternir la qualité de l’enseignement supérieur en Rdc. Et surtout de rendre nul sous d’autres cieux les grands titres académiques octroyés par des universités et instituts supérieurs du pays.

Patrick Ndibu Van

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Kinshasa : La résidence de Vital Kamerhe attaquée par des hommes lourdement armés en tenue des FARDC

La résidence de l'honorable Vital Kamerhe, située dans la commune de la Gombe, a été attaquée cette nuit par une vingtaine d’hommes en tenue militaire « utilisant des drones », selon des sources. Des sources indiquent que le commando a...

Bureau définitif de l’A.N: F. TSHISEKEDI recommande que la liste soit revue et corrigée en tenant compte de la représentativité de la Grande Orientale

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu, vendredi à la Cité de l’Union africaine, avec 406 députés nationaux et une quarantaine des chefs de regroupements politiques de l’Union sacrée de la nation (USN) qui constituent...

Kinshasa: Plusieurs décès et dégâts matériels dans un accident de circulation au niveau de l’aéroport international de N’djili

Un accident de circulation routière s'est produit le jeudi 16 mai 2024 à Kinshasa, capitale de la République de la République Démocratique du Congo. Le drame ayant occasionné plusieurs pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables avait eu...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.