spot_img

Consulter le journal

En marge de la 78e Assemblée générale de l’ONU à New York : Félix Tshisekedi insiste sur la nécessité d’établir un prix juste de la tonne de Carbonne au sein d’un marché mondial du crédit carbone…

AccueilPolitiqueEn marge de...

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a présidé mardi à New-York, aux Etats-Unis, un mini-sommet sur le marché des crédits carbone équitables en Afrique.

C’était en marge en marge de la 78ème Assemblée générale des Nations Unies.

Le Président Tshisekedi a insisté sur la nécessité d’établir un prix juste de la tonne de carbone au sein d’un marché mondial du crédit carbone mieux structuré afin soutenir les pays africains qui doivent relever le défi du développement.

« Il est incompréhensible de voir des compagnies et même des gouvernements des pays du Nord investir des milliards de dollars, jusqu’à 400$ la tonne CO2, dans des pompes artificielles de carbones, mais consacrer à peine 5$ par tonne CO2 pour la conservation des forêts tropicales qui sont des pompes à carbone naturels à multiples bénéfices pour l’homme et la nature », a relevé le Président Tshisekedi.

Le Chef de l’Etat a indiqué que la République Démocratique du Congo (RDC) est résolument engagée à faire partie de la solution au changement climatique tout en étant avant tout une solution pour ses populations.

« Mon pays vient de prendre une décision ambitieuse et s’engage, pour sa part, à sanctuariser 15% de son territoire national, soit 323,623 km², nos aires protégées pour la conservation de la biodiversité. La RDC doit atteindre d’ici 2030, plus de 70 millions d’hectares de zone de conservation de la biodiversité, dont 30 millions de conservation communautaire », a-t-il dit.

Le Président de la République a par ailleurs annoncé que la RDC vient de procéder à la création d’un fonds d’investissement pour la nouvelle économie du climat : un véhicule à capitaux et à gouvernance mixte, alimenté par un pourcentage de transactions réalisées dans les crédits carbone, et les fonds des partenaires extérieurs telle que l’enveloppe pays au sein du FCLP (Forest & Climate Leaders Partnership).

Ce mini-sommet a été co-organisé par la RDC et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Il s’est tenu en présence du Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, Président de la commission climat des pays du Bassin du Congo.

[ Cellcom – Présidence ]

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Assemblée nationale : Kamerhe range la levée des immunités de Kazadi et Rubota dans les priorités de son mandat

Après l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale qui a donné Vital Kamerhe vainqueur avec 371 voix sur 407 votants, la nouvelle équipe est entrée effectivement en fonction ce vendredi 24 mai après la remise et reprise qu’il y...

Kinshasa : une partie de l’avenue Pierre Mulele (ex. 24 Nov.) totalement détériorée

L'avenue Pierre Mulele (Ex. 24 novembre ou Libération) dans son tronçon entre la prison centrale de Makala et les arrêts Bambole et petit pont est dans un état de détérioration totale, selon le constat effectué sur place ce vendredi...

Coopération technique JAPON-RDC: Remise du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités des 3 Directions provinciales de l’INPP

Le jeudi 23 mai 2024 à Kinshasa, en présence de Son Excellence Madame Claudine NDUSI, Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, Son Excellence Monsieur OGAWA Hidetoshi, Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, a...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.