spot_img

Consulter le journal

Législatives nationales 2023: La ville de Kinshasa enregistre 3900 candidats pour 56 sièges ! 

AccueilSociétéLégislatives nationales 2023:...

Pour 56 sièges, la ville de Kinshasa enregistre 3900 candidatures à la députation nationale.

Au regard de la publication des listes définitives des candidats pour la députation nationale, le samedi 23 septembre 2023, la Ville province a présenté 3900 candidats pour occuper 56 sièges à l’Assemblée Nationale.

Selon la loi sur la répartition des sièges, la ville de Kinshasa est subdivisée en 4 districts dont le district de Tshangu enregistre 1.312 candidats pour 19 sièges, le district de Lukunga : 984 candidats pour 14 sièges. Ceux de Funa et Mont Amba, respectivement avec 828 candidats pour 12 sièges, et  776 candidats pour 11 sièges.

Contrairement aux échéances électorales de 2018, la capitale congolaise voit le nombre de ses sièges augmentés, soit de 51 à 56 en raison de l’accroissement des électeurs enrôlés évalués à 5.062.99.

Qu’est ce qui susciterait de nos jours cet engouement populaire vers la politique ? Vocation pour servir son pays ou l’appât de gain au regard de ces prétendus 21000 dollars que gagneraient les députés de la présente législature ?

A suivre…!

Dephill Philippe Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Ituri: La FAO améliore les moyens de subsistance des personnes les plus vulnérables de la ville de Bunia

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) ont assisté ce mardi 2 avril 2024, les déplacés des sites de Bunia et environs,...

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.