spot_img

Consulter le journal

RDC: « les éléments de I’EAC doivent quitter le sol congolais, car certains de ses membres sont la cause de la déstabilisation du Congo » (FAYULU)

AccueilSociétéRDC: "les éléments...

Dans un message diffusé, ce lundi 25 août, l’opposant congolais et Président du Parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé), Martin Fayulu a fustigé les comportements des militaires de la Garde Républicaine, lors de la répression des marchés anti-Monusco à Goma, qui selon lui, ont froidement et lâchement massacré les compatriotes congolais qui voulaient tout simplement manifester pour dénoncer l’occupation de la RDC par le Rwanda, tout en regrettant vivement la passivité des forces de la MONUSCO.

« Ce qui est pire, c’est que ce ne sont pas tous ces groupes armés, ivres du sang congolais et des minerais du Congo, qui ont tué comme ils le font depuis plusieurs années sans crainte de représailles. Ce ne sont pas non plus les agresseurs rwandais et leurs supplétifs du M23 qui ont violé, massacré, incendié les villages et sommé les Congolais à fuir leurs terres, comme ils le font depuis plusieurs années déjà. Mais, ce sont les militaires de la garde républicaine congolaise (…) », a-t-il déclaré.

Pour Martin Fayulu, à partir d’aujourd’hui, le monde doit savoir que le peuple congolais est en danger de mort.

A l’en croire, le sang et les larmes des Congolais ont trop coulé. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies est obligé de prendre des mesures énergiques.

« Car, comment voulez-vous qu’il en soit autrement quand le pouvoir tue comme des chiens les populations qu’il est censé protéger ? », s’est-il interrogé.

Par ailleurs, il invite l’ONU à prendre des mesures aussi radicales que décisives afin de retirer la MONUSCO et envoyer une autre mission avec des forces combattantes pour restaurer la paix au Congo.

« Aussi, les éléments de I’East Africa Community doivent quitter le sol congolais, car certains de ses membres sont la cause de la déstabilisation du Congo« , a-t-il ajouté.

Martin Fayulu estime, en outre, que le Conseil de Sécurité des Nations Unies a un devoir d’action.

« Agir aujourd’hui puissamment dans le Grand Kivu et en Ituri contre toutes ces barbaries sans nom, C’est être fidèle aux prescrits du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies. Et se conformer à cette Charte, c’est être fidèle à la raison d’être de l’Organisation des Nations Unies« , a-t-il affirmé.

Eldad B.

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Inondations provoquées par la montée des eaux du Lac Tanganyika : Jean-Michel Sama Lukonde échange avec le caucus de Sénateurs de la province du...

Le Premier Ministre sortant, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience mercredi 22 mai 2024, à la Primature, le Caucus de Sénateurs élus du Tanganyika, accompagné du Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires. Cette délégation des élus est venue...

Pour avoir été élu président de la Chambre basse du Parlement: Les jeunes leaders promettent un soutien indéfectible à l’honorable Vital Kamerhe

Les jeunes leaders dans le Sud-Kivu promettent un soutien indéfectible à l'honorable Vital Kamerhe, élu président de la Chambre Basse du Parlement de la République Démocratique du Congo. Un mandat qui sera décisif,en ce moment où l'Est du pays...

Assemblée Nationale: 15 ans après sa démission, Vital Kamerhe retrouve son poste du Président de la chambre basse du Parlement congolais

Sans surprise et dans une ambiance bon enfant, Vital Kamerhe a été élu, mercredi 22 Mai, président du bureau définitif de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo. L'élu de Walungu qui était du reste candidat unique à son...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.