spot_img

Consulter le journal

Présidentielle 2023: Félix Tshisekedi officiellement désigné candidat de l’Union sacrée

AccueilPolitiquePrésidentielle 2023: Félix...


Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a été désigné et investi unanimement candidat à l’élection présidentielle de décembre prochain par sa coalition l’Union sacrée de la nation (USN), au terme du premier congrès de cette plateforme politique tenu le dimanche 1er octobre au chapiteau du Palais du peuple à Kinshasa.

La résolution portant désignation et investiture de Félix Tshisekedi a été adoptée à l’unanimité par les congressistes avant que les membres du présidium de l’Union sacrée de la nation l’aient paraphée.

La présidence de ce congrès a été assurée par Christophe Mboso Nkodia Puanga, speaker de l’Assemblée nationale. A travers ce plébiscite, Félix Tshisekedi élargit davantage ses soutiens et confirme ses intentions pour rempiler en décembre 2023.

Le moins que l’on puisse dire, la cérémonie de ce dimanche 1er octobre revêtait un caractère purement symbolique, tant le résultat était prévisible. L’UDPS, le parti au pouvoir, avait déjà officialisé son choix en faveur de Félix Tshisekedi. Les partis membres de l’Union sacrée de la nation avaient aussi fait de même.

Jean-Pierre Bemba, par exemple, avait annoncé la veille qu’il n’avait pas l’intention de se présenter, marquant ainsi son soutien sans réserve à Félix Tshisekedi. L’actuel vice-Premier ministre en charge de la Défense s’efface donc en faveur de l’actuel président, marquant un contraste avec ses intentions en 2018.

Pour sa part, Vital Kamerhe a adopté la même attitude dès mi-août, soulignant qu’il était essentiel d’équilibrer les ambitions personnelles avec l’intérêt du groupe.

Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat et son AFDC-A, était déjà le tout premier (en 2021) à plébiscité Félix Tshisekedi candidat. D’autres figures institutionnelles de premier plan, telles que et Mboso Nkodia, président de l’Assemblée nationale, ont également apporté leur soutien inconditionnel à Félix Tshisekedi.

Le rapport du congrès, a confirmé l’engagement de tous les membres de l’Union sacrée à soutenir le candidat désigné avant, pendant et après son éventuelle élection. Conformément à sa charte, tous se sont également engagés à s’abstenir de toute  » initiative susceptible de compromettre la réalisation de la vision et de l’action politique de la Haute autorité politique « , a fait savoir le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, le professeur André Mbata et rapporteur général dudit congrès.

 » le président Félix Tshisekedi doit achever ce qu’il a commencé à la tête du pays « , a-t-il martelé.

Arrivé au pouvoir en 2019 au terme de la première alternance démocratique à la tête du pays, Félix Tshisekedi est candidat à sa propre succession.

A voir la gotha politique présente à cette cérémonie, le président sortant est donc assuré de sa réélection, mais aussi de gagner une majorité confortable qui lui permettra de mettre en œuvre son projet de société.

Plusieurs personnalités politiques ont pris part à ce plébiscite notamment Jean-Pierre Bemba (MLC), Vital Kamerhe (UNC), Bahati Lukwebo (AFDC), Christophe Mboso, et Augustin Kabuya (UDPS), tous membres influents de l’Union sacrée.

LRP

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Assemblée nationale : Kamerhe range la levée des immunités de Kazadi et Rubota dans les priorités de son mandat

Après l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale qui a donné Vital Kamerhe vainqueur avec 371 voix sur 407 votants, la nouvelle équipe est entrée effectivement en fonction ce vendredi 24 mai après la remise et reprise qu’il y...

Kinshasa : une partie de l’avenue Pierre Mulele (ex. 24 Nov.) totalement détériorée

L'avenue Pierre Mulele (Ex. 24 novembre ou Libération) dans son tronçon entre la prison centrale de Makala et les arrêts Bambole et petit pont est dans un état de détérioration totale, selon le constat effectué sur place ce vendredi...

Coopération technique JAPON-RDC: Remise du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités des 3 Directions provinciales de l’INPP

Le jeudi 23 mai 2024 à Kinshasa, en présence de Son Excellence Madame Claudine NDUSI, Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, Son Excellence Monsieur OGAWA Hidetoshi, Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, a...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.