spot_img

Consulter le journal

Élections 2023 en RDC : Kadima se déclare incapable d’afficher les listes provisoires des électeurs !

AccueilPolitiqueÉlections 2023 en...

A trois mois des échéances électorales en République Démocratique du Congo, la Ceni dit ne pas être capable d’afficher les listes provisoires des électeurs comme le veut la loi en la matière.

Une opinion politique estime que Dénis Kadima, président de cette institution d’appui à la démocratie, s’apprêterait à organiser une fraude massive en ce sens que l’affichage de ces listes permet aux témoins, observateurs et candidats et même au congolais lambda de connaître le nombre de personnes ayant pris part au vote.

Cet alerte de la Ceni suscite déjà des réactions qui fusent de partout. Une matière qui fera certes l’objet de débats houleux entre congolais tant dans des salons huppés que sur la place publique.

Le Front commun pour le Congo (Fcc) s’est refusé de prendre part au processus électoral en cours car pour de raison que le fichier électoral établi par la Ceni était corrompu avec des électeurs fictifs.

Pour la Cenco et l’Ecc, la Ceni doit coûte que coûte afficher les listes des électeurs à travers les antennes et que la Ceni ne devrait en aucun cas restreindre les électeurs à consulter les listes physiquement affichées.

Les partis et regroupements politiques devraient restés regardant

Les raisons évoquées par la centrale électorale pour son incapacité d’afficher lesdites listes sont entre autres le manque d’espace physique dans ses antennes et le risque de vandalisme de ces listes ou d’intempéries pendant la saison pluvieuse.

Pour la Ceni, la consultation de ces listes se fera auprès d’un agent appelé « Préposé à l’affichage » affecté à cette tâche au niveau de chaque antenne et sur son site web.

Pour nombre d’observateurs du processus électoral , cette disposition prise par la Centrale électorale entamerait sans conteste les prescrits des articles 6 de la Loi électorale et 20 des mesures d’application de cette Loi qui voudraient que tout électeur, tout candidat et tout parti ou regroupement politique puisse consulter ces listes de manière physique ou électronique

En plus, les partis et regroupements politiques devraient, par cette occasion, avoir un regard citoyen sur ces listes afin de les évaluer, ajoute la même source dans un communiqué publié ce mercredi.

Il va de soi que la Ceni prenne tous les arrangements nécessaires afin que les listes électorales soient affichées à travers les antennes.

En même temps, le gouvernement doit sécuriser tous les sites où les listes électorales provisoires devraient être affichées.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Ituri: La FAO améliore les moyens de subsistance des personnes les plus vulnérables de la ville de Bunia

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) ont assisté ce mardi 2 avril 2024, les déplacés des sites de Bunia et environs,...

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.