spot_img

Consulter le journal

Cameroun : Paul Biya fête ses 41 ans au pouvoir

AccueilétrangerCameroun : Paul...

Le parti au pouvoir, le RDPC, célèbre ce lundi en grande pompe à Yaoundé le 41è anniversaire de l’accession à la présidence de Paul Biya.

Arrivé aux commandes le 6 novembre 1982, l’ancien Premier ministre a succédé à Ahmadou Ahidjo, le premier président, qui s’était retiré pour des problèmes de santé après 22 ans de règne. Affaibli par le poids de l’âge, sa dernière apparition publique remonte à juillet dernier, lors du sommet Russie-Afrique à Pétersbourg. Alors qu’une partie du Cameroun jubile et salue la longévité de Paul Biya, de larges pans du pays se révoltent en l’occurrence les zones anglophones du nord-ouest et du sud-ouest. 

Depuis 2016, plusieurs groupes de jeunes ont pris les armes contre le pouvoir central pour protester contre la mauvaise gouvernance et la corruption. Ils réclament entre autres leur indépendance. Outre la crise anglophone, Paul Biya a fait également face à une insurrection du groupe Boko Haram dans l’extrême nord. Et deux ans après son arrivée au pouvoir, il avait survécu à une tentative de coup d’état en 1984. À deux ans de la prochaine présidentielle, ses partisans, l’invitent à se représenter, il aura 92 ans. 

Sous sa coupole, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais a obtenu la majorité absolue lors des élections législatives de mars 1997, de juin 2002, de juillet 2007 et de septembre 2013.

(Avec Africanews)

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.