spot_img

Consulter le journal

Travail décent et protection sociale: L’agence belge ENABEL à la rescousse de l’ONEM

AccueilSociétéTravail décent et...

<< L’ONEM a pour mission, de promouvoir l’emploi (…). Cela constitue un défi majeur à relever. Pour y parvenir, il faudra s’armer de toutes les ressources nécessaires sur le plan interne ainsi que des ressources provenant des partenaires techniques de l’ONEM, dont ENABEL >>. C’est ce qu’a fait savoir M. Fanon Beya Ngombe, Directeur général de l’Office national de l’emploi (ONEM), vendredi 10 novembre 2023, à l’occasion de la signature de l’accord de collaboration entre cette structure étatique et l’agence ENABEL (Agence belge de développement).

Pour le DG Fanon Beya, cet accord permettra de former et de faire la remise à niveau des agents de l’ONEM, afin de leur permettre de s’armer de tous les équipements nécessaires, en vue de réguler le marché de l’emploi. << Dès notre nomination à la tête de l’ONEM comme Directeur général, nous avions été informés de l’existence d’un partenariat en gestation entre l’ONEM et ENABEL. Notre toute première réaction fût celle de sanctionner cette intention par un écrit, un accord devant encadrer cette collaboration >>, a-t-il rappelé, avant de manifester sa pleine satisfaction pour la signature dudit document.

Le DG Fanon Beya explique que cet accord conclu entre les deux structures, obéit fidèlement aux prescrits du Décret n°081/2002 du 03 Juillet 2002 portant création, organisation et fonctionnement de l’ONEM ainsi qu’aux prescrits du Décret n°12/003 du 19 Janvier 2012 du Premier ministre, fixant les statuts du même établissement. << l’ONEM a pour mission, de promouvoir l’emploi et de réaliser au mieux, l’organisation du marché de l’emploi sur toute l’étendue du territoire national de la RDC, en collaboration avec les organismes publics ou privés intéressés. ENABEL a bien sa place dans ce défi >>, a-t-il dit, avant de saluer à juste titre la présence d’ENABEL aux côtés de l’ONEM et de souhaiter longue vie à ce partenariat.

Il a par la même occasion, renouvellé sa pleine implication au sein des Centres de Ressources CdR). << Par cet appel, nous aurons répondu à l’appel de son Excellence Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale qui dans sa lettre n°3623 du 23 mars 2023, en réponse à celle de Monsieur le Représentant Résident d’ENABEL qui affirmait que :  » … l’appui d’ENABEL à l’ONEM au niveau des provinces concernées, devrait se faire au sein de l’ONEM, en tenant compte de gap à couvrir et des possibilités d’ENABEL. Toutefois, l’ONEM et l’INPP vont appuyer les activités des centres de ressources sur base d’un accord entre ENABEL et chacune de ces deux institutions « . De son côté, Madame Krista Verstraelen, Représentante Résidente d’ENABEL en RDC, a indiqué que l’accord opérationnel est conclu dans le cadre du  » Programme de Travail Décent et Protection Sociale (TDPS). Il va permettre aux deux structures de travailler ensemble sur plusieurs sujets relatifs à l’appui à l’ONEM, notamment l’amélioration de la situation des personnes ciblées, mieux celles qui sont à la recherche de l’emploi, à travers le renforcement des capacités au sein de l’ONEM. Elle a félicité le nouveau patron de l’ONEM, parce qu’il est animé par une vision stratégique et doté d’une expertise juridique éprouvée. << Pour cela, il peut compter sur ENABEL pour le soutenir dans l’exercice de sa mission >>, a-t-elle promis.

Quid du Travail Décent et Protection Sociale

Le Programme de Travail Décent et Protection Sociale (TDPS) est encré sur la politique nationale de l’emploi (PNE) de la RDC en faveur de l’emploi décent ; le Plan National Stratégique de Développement (PNSD, 2019-2023) de la RDC et sur le Programme-Pays du Travail Décent (PPTD, 2021-2024) entre la RDC et l’OIT (Organisation internationale du travail).

Évalué à 16.2 M€ pour une durée de 5 ans, le TDPS va permettre aux jeunes et aux femmes en âge de travailler, de s’engager dans un travail décent, qu’ils soient mieux protégés par les droits du travail et qu’ils bénéficient d’une protection sociale et d’un dialogue social plus inclusif.

Il s’articule autour de 5 axes à savoir : création d’emplois décents ; normes et droits du travail ; protection sociale ; dialogue social et politique et apprentissage au niveau national et régional.

Sur le plan opérationnel, cet accord vise à réaliser une analyse visant à identifier les besoins de l’ONEM et à élaborer conjointement un plan d’action pertinent ; faciliter les collaborations avec des partenaires clés, tels que les Centres des Ressources (CdR), afin d’élargir le champ d’action de l’ONEM ; analyser et optimiser les procédures opérationnelles, afin d’aider les demandeurs d’emploi et les entreprises, à obtenir un travail décent grâce à un échange d’expertise avec Forem (SPE Wallon en Belgique) ; mettre en œuvre un plan de numérisation pour une collecte et une gestion des données (matching des demandeurs d’emploi et des offres d’emploi).

Sur le plan institutionnel, l’accord vise à appuyer la réforme institutionnelle de l’ONEM : en ce y compris le cas échéant, une révision de sa vision, de ses missions et de son organigramme, suite aux recommandations issues de l’analyse.

Notons que cet accord est le fruit d’une coopération solide, d’un dialogue continu et d’un travail commun solide entre ENABEL et l’ONEM.

José Wakadila

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.