spot_img

Consulter le journal

Cadre de concertation : Fayulu crache des vérités sur Denis Kadima et l’accuse de mener un processus électoral « opaque »

AccueilPolitiqueCadre de concertation...

Prenant la parole lors de la concer tation entre la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et les candidats président de la République, l’opposant Martin Fayulu Madidi s’est déchaîné contre le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Denis Kadima Kazadi. Il accuse le bureau Kadima de mener un processus  » opaque  » contre la volonté du peuple.

 » Je vais commencer par dire : Père pardonne monsieur Kadima et son équipe pour leur volonté de mener un processus électoral opaque. Père, merci d’avoir fait que leur crime ne soit pas parfait… ce n’est pas ça que nous avons demandé ! On vous a demandé une réunion entre les candidats Président et la Céni pour se convenir des règles du jeu et vous venez ici comme si vous ameniez vos écoliers au zoo et leur dire voici les espèces d’animaux qui existent dans le monde. C’est quoi ça ! « , a déclaré Martin Fayulu.

Il a poursuivi son propos en soulignant que :  » certains électeurs ne retrouvent pas leurs noms dans la machine pour le duplicata. Et à la cité, quand on ne retrouve pas le nom, on demande au requérant de remplir une nouvelle fiche. Donc ça devient un nouvel électeur ! Finalement, nous allons aux élections avec combien d’électeurs ? « .

La Céni s’est engagée à réunir tous les candidats Président de la République afin de créer un climat de paix et de confiance autour du processus électoral. Une démarche saluée par les parties prenantes à l’élection présidentielle prévue ce 20 décembre 2023.

Poignée de mains entre Tshisekedi et Fayulu 5 ans après

L’événement du jour lors de ces concertations avec les candidats président de la République, aura été sans nul doute, la poignée de mains entre les candidats Félix Tshisekedi et Martin Fayulu, depuis cinq (5) ans.

A cette occasion, le candidat Flix Tshisekedix: « Martin… Ça va ? », a-t-il lâché en lui serrant la main. Félix Tshisekedi avait à sa droite Noël Tshiani et Théodore Ngoyi, pendant que Fayulu était à sa gauche.

Seul l’absence de Moïse Katumbi s’est faite, une fois de plus, remarquer, après le dépôt de sa candidature à la magistrature suprême.

C’est la première fois que Félix Tshisekedi et Martin Fayulu se serrent la main depuis 2018, lorsque l’opposition dénichait le candidat commun pour battre Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front commun pour le Congo (FCC).

LRP

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Aéroport de N’djili: La chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa condamne le traitement « dégradant » réservé au Cardinal Fridolin AMBONGO

Dans un communiqué rendu public le dimanche 14 Avril, la chancellerie de l'Archidiocèse de Kinshasa condamne avec la dernière énergie le traitement dégradant que les Services officiels aéroportuaires de N'djili ont réservé à Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO qui...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.