spot_img

Consulter le journal

Face à la population de Moanda lundi 20 novembre: Félix Tshisekedi promet d’étendre la gratuité de l’enseignement au niveau secondaire

AccueilSociétéFace à la...

Le président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi, a promis d’étendre la gratuité de l’enseignement de base jusqu’au secondaire, une fois élu pour le second mandat.

Il a fait cette promesse lundi 20 novembre 2023 devant des milliers de moandais rassemblés sur la place de la cité à Moanda lors du lancement de sa campagne électorale en provinces.

Devant une foule en liesse venue l’écouter, Félix Tshisekedi dit avoir compris dès sa prise de pouvoir, la difficulté à laquelle étaient confronté les parents d’élèves, par le paiement des multiples frais scolaires. D’où la mise en place effective de la gratuité de l’enseignement de base.

Dans ses propos, il a promis d’étendre cette gratuité au niveau du secondaire. « Si vous m’accordez un second mandat, nous allons poursuivre ce projet au niveau secondaire pour soulager tant soit peu la misère des parents. Nos enfants doivent étudier. Ce n’est pas parce que les parents n’ont pas d’argent qu’ils ne doivent pas avoir droit aux études. Mêmement pour la santé de nos populations, car nous ne pouvons pas avoir un peuple qui n’arrive pas à se faire soigner convenablement », a-t-il insisté. Pour cela, il faut donner à chaque fils l’accès aux soins de santé gratuit, qui a déjà commencé au niveau de la maternité dans les provinces de Kinshasa et Katanga, avant de s’étendre au niveau du Kongo central.

A en croire le Chef de l’Etat, il faut disposer des hôpitaux de qualité. D’où le lancement du Programme de développement local de 145 territoires (PDL 145T), qui permettra de construire des infrastructures scolaires et hospitalières.

L’agriculture doit devenir une priorité

Auparavant, le président Félix Tshisekedi a également insisté pour que l’agriculture devienne l’une des priorités, afin que les semences soient produites sur place en RDC au profit des paysans et des agriculteurs, lesquels bénéficieront également des tracteurs, afin de permettre une grande production, avant de passer à l’étape de la transformation et de distribution.

Le surplus de la production permettra que la population puisse se suffire à elle-même pour éviter l’importation et la dépendance extérieure et de faciliter la création des devises. « Il est donc temps que les congolais se mettent au travail, au lieu de toujours attendre l’aide extérieur.  » Evitons de dépendre toujours de l’extérieur, car nous sommes en train d’enrichir les autres. C’est cela aussi une manière de lutter contre le taux vertigineux du dollar américain », a-t-il dit, soutenant que des pourparlers ont été engagés avec la Gouverneure de la Banque centrale du Congo, afin de donner de la valeur au Franc congolais. Car pour le Chef de l’État, le dollar ne doit pas compliquer la situation économique du pays.

Félix Tshisekedi a en outre promis de sévir fort contre le détournement des deniers publics et de sanctionner leurs auteurs, avant de décider l’envoi dans un avenir proche, d’autres éléments de la police nationale congolaise, pour compléter l’effectif à Moanda.

José Wakadila

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Décès de Khadija Alissa : Moussa Mondo suspendu par le PPRD !(Communiqué)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) vient de suspendre ce lundi 15 avril 2024 un de ses membres, en la personne de Moussa Mondo. Une mesure à titre conservatoire consécutive à une présumé implication de...

Violences conjugales à Kinshasa : Un homme politique tue sa femme !

L'ancien Vice-Ministre chargé des hydrocarbures dans le gouvernement Ilunkamba, Moussa Mondo, serait mis aux arrêts après le décès le dimanche 14 avril 2024 de son épouse Khadija Alissa à l'hôpital initiative Plus, apprend-t-on le lundi 15 avril 2024 de...

Aéroport de N’djili: La chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa condamne le traitement « dégradant » réservé au Cardinal Fridolin AMBONGO

Dans un communiqué rendu public le dimanche 14 Avril, la chancellerie de l'Archidiocèse de Kinshasa condamne avec la dernière énergie le traitement dégradant que les Services officiels aéroportuaires de N'djili ont réservé à Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO qui...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.