spot_img

Consulter le journal

Gynécologue et accouchements : Mettre au monde une fille ou garçon ? Les signes qui ne trompent pas.

AccueilsantéGynécologue et accouchements...

Comment connaître si l’enfant qu’une femme encore en état de gestation pourrait être soit une fille, soit un garçon ? Tel est souvent ce que certains couples cherchent à deviner avant le jour de la maternité.

Est ce possible de le connaître ? En effet, de nos jours, à cause du progrès médical que le monde connaît aujourd’hui, l’échographie s’avère être la seule méthode fiable pouvant permettre de déterminer le sexe d’un fœtus.

Néanmoins, des spécialistes en la matière recommandent d’attendre la deuxième échographie avant d’acheter les Habits correspondant au sexe de l’enfant.

Mais, une opinion populaire estime que les futurs parents devraient se fier à certains signes pour tenter de le deviner. Des hypothèse qui n’ont aucun fondement scientifique. Autrement dit des théories populaires qui sont à prendre avec des pincettes.

  1. Des nausées matinales.

En effet, il est connu que toutes les femmes enceintes ne sont pas en proie aux nausées matinales en quittant leurs chambres. Aussi pour celles qui y sont sujettes, leur intensité peut varier.

Quoi qu’il en soit, une certaine croyance populaire fait état que les nausées matinales seraient plus fréquentes chez celles qui attendraient une fillette.

  1. La forme du ventre.

Un autre problème pour déterminer le sexe d’un enfant serait la forme du ventre d’une femme enceinte. Ainsi pour un garçon, le ventre présenterait le plus souvent une forme pointue. Pour une fille, la maman aurait un ventre bien rond.

  1. Envies sucrées.

D’autres croyances populaires font dire au commun de mortels que les femmes ayant des envies sucrées attendraient une fille.Et au contraire, celles qui apprécieraient une nourriture salée attendraient un garçon.

  1. La taille de seins.

Certaines personnes affirment qu’il existerait un rapport entre la taille des seins de la future maman et le sexe du bébé dans le ventre.

Ainsi, chez celle qui porterait une fille, le sein gauche serait plus volumineux que le sein droit. De leur part, des études révèlent que lorsqu’on attend une fille, la poitrine grossirait de 8 cm en moyenne pour une fille, contre 6,3 cm en moyenne pour un petit garçon.

  1. La ligne brune.

Un autre indicateur à prendre en compte pour identifier le sexe de votre enfant serait la ligne brune. Un signe auquel
bon nombre de futures mamans accordent également une attention.

Si elle dépasse le nombril, la maman attend, parait-il, une fille. Si elle se situe ou s’arrête juste avant le nombril, il faut alors s’attendre à avoir un petit garçon.

  1. La couleur de la peau

Selon une certaine croyance, une femme en période de grossesse aurait une peau rayonnante si elle attend un garçon aurait Par contre, celle qui attendrait une petite aurait la peau du visage un peu plus sèche.

  1. Une affaire de libido

Certaines croyances soutiennent que la libido permettrait d’identifier le sexe du bébé. De sorte que si celle-ci augmente, ce serait une fille. Si elle diminue, cela présagerait l’arrivée d’un enfant du sexe masculin au sein du foyer.

  1. Plusieurs autres signes.

En effet, il existe encore plusieurs autres signes sur lesquels les humains se fondent pour deviner le sexe avez qu’un nouveau-né sortriat des entrailles maternelles.

Ce sont entre autres : la couleur des mamelons, le futur papa qui prend du poids, la façon de se baisser, la couleur de l’urine..

Tous ces signes auxquels les humains d’ici et d’ailleurs se réfèrent pour déterminer le sexe de l’enfant ne seraient pas aussi précis que l’échographie.

L’échographie est idéalement réalisé après un trimestre de grossesse A cette date, cet appareil permet au gynécologue de voir le fœtus pour la fois, d’entendre son rythme cardiaque et d’observer déjà ses mouvements.

Il peut être possible de dater la grossesse et de calculer la date présumée de l’accouchement.

En Afrique traditionnelle qui n’a jamais connu ce matériel médical issu de la haute technologie, les anciens avaient leurs propres expériences pour arriver à deviner le sexe d’un Futur. Hasard ou réalité des faits ?

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Assemblée nationale : Kamerhe range la levée des immunités de Kazadi et Rubota dans les priorités de son mandat

Après l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale qui a donné Vital Kamerhe vainqueur avec 371 voix sur 407 votants, la nouvelle équipe est entrée effectivement en fonction ce vendredi 24 mai après la remise et reprise qu’il y...

Kinshasa : une partie de l’avenue Pierre Mulele (ex. 24 Nov.) totalement détériorée

L'avenue Pierre Mulele (Ex. 24 novembre ou Libération) dans son tronçon entre la prison centrale de Makala et les arrêts Bambole et petit pont est dans un état de détérioration totale, selon le constat effectué sur place ce vendredi...

Coopération technique JAPON-RDC: Remise du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités des 3 Directions provinciales de l’INPP

Le jeudi 23 mai 2024 à Kinshasa, en présence de Son Excellence Madame Claudine NDUSI, Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, Son Excellence Monsieur OGAWA Hidetoshi, Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, a...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.