RDC: « Aucun Falcon n’a quitté Kinshasa pour Bruxelles ou Dubaï » (Tina Salama)

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

L’information diffusé et relayée sur les réseaux sociaux par des sources diverses sur le décollage d’un Jet privé contenant des biens appartenant à la famille présidentielle éventuelle relèverait purement et simplement de l’intox.

Et pour cause, Tina Salama, la porte parole du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi vient de démentir l’information quant à ce.

« Arrêtez de propager des fakenews et de les attribuer faussement aux services aéroportuaires et sécuritaires », a-t-elle déclaré

Et de poursuivre, en s’appuyant sur des informations livrées par des services aux frontières, qu’aucun Falcon n’a décollé de Kinshasa pour Bruxelles ou Dubaï

Or, il se raconte et continue même de se raconter de n’importe quelle manière qu’un Falcon aurait quitté Kinshasa en direction de Bruxelles et Dubaï, transportant des possessions familiales de grande valeur appartenant à la famille présidentielle congolaise.

Une information controversée attribuée par certains diffuseurs de celle-ci à plusieurs sources sécuritaires et aéroportuaires qui auraient signalé l’évacuation des biens de valeur de la famille présidentielle congolaise vers Dubaï et Bruxelles.

Une information qui suscite des réactions tous azimuts des internautes alors que le pays est dans l’effervescence de la campagne électorale.

Si, et seulement si les faits rapportés sont avérés, l’opinion publique pourrait en réalité se permettre de s’interroger sur les raisons qui pousseraient la famille Tshisekedi à prendre une telle décision en cette période cruciale.

Une des hypothèses serait sans doute que cela pourrait être lié à des considérations de sécurité ou à une anticipation de changements politiques.

A deux semaines de la campagne électorale en République Démocratique du Congo, les congolaise seraient certainement bombardés par des informations de tous genres de manière à crédibiliser certains candidats et à discréditer d’autres comme c’est déjà d’ailleurs le cas….

Qui vivra verra !

Philippe Dephill Lipo

Entrer en contact

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Article recent

spot_img

A la Une