spot_img

Consulter le journal

45ème édition de la Foire internationale de Kinshasa : pari gagné pour le Dg Didier Kabampele

AccueilSociété45ème édition de...

Près d’une année après sa prise des fonctions, le Directeur général de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN), honorable Didier Kabampele Ngabul vient de prouver sa force managériale, à travers l’organisation de la 45ème édition de cette institution foraine, si pas la 1ère édition de la renaissance de la FIKIN, comme l’a soulevé le ministre du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa Tongba, dimanche 10 décembre dernier à l’occasion de son mot d’ouverture à la place de l’Echangeur de Limete.


En effet, cette édition foraine qui se tient sous le thème « Renaissance socioéconomique et culturelle pour un Congo émergent », voit le jour après une décennie d’inactivité, causé par plusieurs facteurs, notamment les pillages de 1991 et 1993 qui ont entraîné la destruction de son outil national de promotion commerciale et économique ainsi que l’arrivée des éléments de la police nationale congolaise sur son site depuis 2018.


Pourtant, la FIKIN jouissait d’une grande renommée à travers l’organisation de grandes éditions foraines, en l’occurrence celle de l’OUA (Organisation de l’unité africaine, devenue Union africaine, UA) en 1973, avec la participation de plusieurs pays et chefs d’État. Ces éditions avaient contribué à l’exposition et à l’importation de grandes marques de voitures (Mercedes Benz, Toyota, Volkswagen), et à l’implantation de grandes entreprises telles que la sidérurgie de Maluku et General Motors (GM) dans le pays.


A en croire le Dg Didier Kabampele, cette 45ème édition qui marque la relance des activités après plusieurs années de léthargie par rapport aux missions statutaires de la FIKIN, a pour objectif principal, de promouvoir les réalisations socio-économiques, culturelles et artistiques, ainsi que de faciliter les échanges scientifiques sur la relance socioéconomique et culturelle du pays.


Elle se tient également à un moment particulier, celui de la tenue des élections générales dans notre cher pays et des festivités de fin d’année 2023. Néanmoins, la période électorale n’est pas un handicap à l’organisation de cette activité, a-t-il prévenu. « Bien au contraire, sa coïncidence avec la période festive est un atout majeur de sa réussite. Ainsi, dans le souci de pérenniser ses activités, un protocole d’accord a été signé entre la Foire internationale de Kinshasa et l’Institut des musées nationaux pour l’utilisation par la FIKIN, de son site de l’Échangeur, en vue de redorer l’image longtemps ternie de cette institution foraine », a précisé le numéro un de la FIKIN.


Il a saisi l’occasion pour plaider la cause de la FIKIN auprès du président de la république, Félix Tshisekedi, afin de dupliquer ce qu’il avait fait en faveur de l’Office congolais des transports et des ports (OCTP, ex- Office national des transports, ONATRA), en prenant en charge les arriérés des salaires des agents et cadres de la FIKIN.


Le Dg Didier Kabampele a annoncé la participation d’exposants béninois, sénégalais avant de lancer un appel à tous les exposants hésitants, tels que les miniers, les transporteurs, les télécoms, les brasseurs, les banquiers, les assureurs, les hôteliers, les médias, etc., pour qu’ils se mobilisent et contribuent à offrir à la nation congolaise, un cadre promotionnel et festif en cette fin d’année 2023.

La 45ème édition de la FIKIN est sur la bonne voie

Peu avant de procéder à la coupure du ruban symbolique, le ministre de tutelle Jean-Lucien Bussa a fait savoir que la FIKIN est sur la bonne voie aujourd’hui, grâce au leadership éclairé du président de la République, Félix Tshisekedi, qui s’est engagé dès son arrivée au pouvoir, à rétablir le rôle de la FIKIN.


Par ailleurs a poursuivi le ministre, cette 45ème édition placée sous le thème : « Renaissance socioéconomique et culturelle pour un Congo émergent », est en adéquation avec la vision stratégique énoncée par le président de la République, Félix Tshisekedi, consistant à promouvoir la croissance économique proportionnelle au potentiel économique de la RDC à l’horizon 2030.


Il a en outre affirmé que cet événement bénéficie de son attention, pour son bon fonctionnement et pour sa rénovation, avant d’ajouter que cette édition donne également l’occasion aux opérateurs économiques du pays de différents secteurs d’activités, de nouer des relations d’affaires avec leurs homologues d’autres pays. Comme qui dirait : un pari gagné pour Didier Kabampele.


Notons que les principales activités de cette édition foraine sont les exposition-ventes, les rencontres promotionnelles, les conférences, les visites guidées, les attractions (les jeux), les productions musicales et artistiques, les conventions médiatiques promotionnelles, l’organisation des journées institutionnelles, l’organisation de Tombola, etc.

José Wakadila

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.