spot_img

Consulter le journal

A une semaine des élections, la RDC sollicite urgemment l’appui logistique de la Monusco

AccueilPolitiqueA une semaine...

A une semaine des élections, la République Démocratique du Congo, via son ambassadeur auprès de l’ONU, vient de saisir urgemment le Conseil de Sécurité pour solliciter l’appui logistique de la Monusco afin de déployer les kits électoraux à travers le pays.

Dans une correspondance datée du mardi 12 décembre, l’ambassadeur Zénon Mukongo Ngay indique que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) reste déterminée à conduire le processus électoral jusqu’à son terme.

« Pour y arriver, elle doit finaliser dans le délai l’acheminement du matériel électoral et des équipements électoraux vers les sites à accès difficiles et permettre ainsi l’organisation des élections sur toute l’étendue du territoire national le même jour (20 décembre) », écrit-il.

Pour rappel, le Président de la CENI, Denis Kadima avait sollicité récemment auprès du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi 4 Antonov 26 et 10 hélicoptères pour effectuer le déploiement du matériel électoral et plusieurs accessoires de vote à l’intérieur du pays.

Eldad Bwetu

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.