spot_img

Consulter le journal

RDC: la jeunesse estudiantine s’engage dans les campagnes de prévention contre les violences envers les femmes et les filles

AccueilSociétéRDC: la jeunesse...

Les représentants des étudiants des universités et des instituts supérieurs de la capitale congolaise ont exprimé leur engagement à participer aux campagnes de prévention contre les violences numériques envers les étudiantes.

Dans une déclaration lue mardi 12 décembre 2023 après la tenue d’un atelier d’échanges sur la violence numérique dans les milieux universitaires, ces représentants des étudiants ont appelé les autorités académiques à prendre des mesures immédiates et décisives pour garantir un environnement sûr et respectueux pour toutes les jeunes filles étudiantes.

En effet, cet atelier d’échanges a été organisé mardi 12 décembre 2023, à l’université Simon Kimbangu, réunissant des étudiants venus de diverses universités et instituts supérieurs. L’objectif de cet atelier était de sensibiliser les participants sur les violences à l’égard des étudiants en milieu universitaire, en mettant un accent particulier sur la violence à l’égard des femmes et des filles.

À la suite de cet atelier, les étudiants ont pris l’initiative de faire une déclaration solennelle dans laquelle ils s’engagent à s’investir activement pour prévenir ces violences.La déclaration des étudiants est une réponse audacieuse à un problème persistant dans les campus universitaires.

Pour ces étudiants, trop souvent, les femmes et les filles sont victimes de violences physiques, sexuelles ou psychologiques, créant un climat d’insécurité qui entrave leur épanouissement académique et personnel.

Au cours de l’ateliers, les étudiants participants ont reconnu l’urgence d’agir et se sont engagés à prendre des mesures concrètes pour lutter contre ces violences en impliquant aussi les autorités académiques.

Ils ont par ailleurs, souligné l’importance de la sensibilisation et de l’éducation.

Pour contribuer à la réduction des cas des violences numériques dans les universités, les participants se sont engagés à organiser des campagnes de sensibilisation régulières dans les universités et les instituts supérieurs, visant à informer les étudiants sur les différentes formes de violence, à promouvoir le respect mutuel et à encourager la dénonciation des actes de violence.

Ensuite, les étudiants ont exprimé leur volonté de renforcer les politiques et les ressources disponibles pour soutenir les victimes de violence.

Ils ont appelé les autorités universitaires à mettre en place des procédures de signalement claires, confidentielles et sans représailles, ainsi qu’à offrir un soutien psychologique et juridique adéquat aux victimes.

Enfin, les étudiants ont manifesté le souhait de voir naître la politique de tolérance zéro en matière de harcèlement sexuel, de violences psychologiques et numérique dans les établissements universitaires.

Ils ont invité leurs collègues à une solidarité pour lutter contre ce fléau et briser le silence pour mettre fin à l’impunité et créer un environnement sûr et inclusif pour toutes les jeunes filles dans des universités en RDC.

Il y a lieu de noter que cette activité s’inscrit dans le cadre de la clôture de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre avec l’appui du programme Voix et Leadership des Femmes (VLF), financé par les affaires mondiales Canada.

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.