spot_img

Consulter le journal

Au cours de son rapport préliminaire : La SYMOCEL présente étape par étape le déroulement des scrutins combinés du 20 décembre 2023 en RDC

AccueilUncategorizedAu cours de...

Le coordonnateur national de la Synergie des Missions d’Observation Citoyenne des Elections (SYMOCEL), Luc Luntala a présenté, jeudi 21 décembre 2023 le rapport étape par étape des scrutins combinés du 20 décembre 2023 en République Démocratique du Congo. C’était au cours d’un point de presse organisé en la salle Capitole de l’hôtel Rotana de la Gombe.

La Symociel a déployé sa mission d’observation électorale de long terme pour observer le déroulement des scrutins combinés présidentiel, législatives nationale et provinciale ainsi que celui des conseillers municipaux dans les 26 provinces de la République Démocratique du Congo.

Dans le cadre de cette observation, la SYMOCEL, avait prévu, de publier, le 20 décembre 2023, une déclaration pour donner la situation de l’ouverture des BV, ce qui a été fait; le 21 décembre une déclaration préliminaire sur les scrutins et son rapport définitif bien après.

Après la publication de sa communication sur l’ouverture des BV et la prolongation des opérations électorales à la date du 21 décembre 2023 par la Ceni, la SYMOCEL a décidé de renvoyer sa déclaration préliminaire à la fin des opérations de vote et de dépouillement et de faire cette déclaration d’étape pour communiquer sur le déroulement des opérations au 20 décembre 2023.

La présente déclaration d’étape porte sur: la situation des BV à l’ouverture à la date du 20 décembre 2023, le déroulement des opérations, les attaques contre les observateurs de la SYMOCEL, les recommandations.

A l’ouverture contrastée des BV à la date du 20 décembre 2023, la SYMOCEL a traité 2441 rapports sur l’ouverture des BV, 1220 rapports sur le déroulement des opérations de vote et 506 rapports sur le dépouillement de bulletins de vote.

De manière globale, il se dégage les tendances suivantes :

L’ Accès des BV par les observateurs était libre à 90% et difficile à 8%:L’atmosphère à proximité des BV était calme à 83% et perturbé à17%; la présence de membre de sécurité est visible à 84% et moins visible à 6%;

A l’ouverture des BV, 33% de BV ont ouvert à 6h, 55% ont ouvert avec un retard allant de 1h à 11h; 12% de BV n’était pas ouvert

Parlant de la disponibilité des matériels, 90% des matériels disponibles dans les BV qui ont ouvert; 10% des matériels non disponibles dans les BV ouverts.

Quant à la fonctionnalité de DEV à l’ouverture de BV, 89% des DEV ont fonctionné correctement à l’ouverture; 11% ont causé de problème à l’ouverture.

Par rapport au respect des procédures, 57% des BV ont respecté les procédures; 31% des BV ont connu quelques irrégularités mineures ;12% des BV ont connu des irrégularités majeures

Des opérations tendues de vote et dépouillement

Globalement, 97% des isoloirs étaient placés de manière à protéger le secret de vote; 3% des isoloirs n’étaient pas placés d’une manière à protéger le secret de vote.

Les témoins des partis et regroupements politique ont marqué leur présence dans les BV. Ils étaient repartis de la manière suivante; 6% d’absence des témoins dans les BV;
15% des témoins uniquement de la majorité ;
2% des témoins uniquement de l’opposition;
77% des témoins de la majorité et de l’opposition

Abordant la question sur Interruption du scrutin dans les BV, 72% d’absence d’interruption; 16% d’interruption dû aux pannes de DEV; 7% des troubles pendant le scrutin. 1% de rupture de stock; 4% intempérie et autres.

Concernant le respect des procédures des opérations de vote, 57% des BV ont respecté les procédures( Affichage des listes définitives des électeurs); 5% des BV n’avaient pas des listes affichées.

Dépouillement:

16% des BV ont connu des incidents lors du dépouillement; 6% de cas,ont connu la différence entre les résultats de la machine et ceux du dépouillement; 89% de cas, les PV ont été rédigés sur base du comptage manuel;
81% de cas, les témoins des candidats et des partis politiques ont reçu la copie du PV ded résultats; 15% de cas, les résultats n’ont pas été affichés publiquement; 73% de cas, le dépouillement a respecté les procédures;
27% de cas d’incident lors de dépouillement

Rapport des incidents

La SYMOCEL a reçu 723 rapports d’incident portant sur les disfonctionnement des BV, l’envoi des déplacés internes de l’Ituri et du Nord- Kivu vers des sites de vote éloignés de leur camp, sur les soupçons des tricheries, l’exclusion des témoins des partis politiques de BV, la détention des matériels sensible par des particuliers, les pannes des DEV, le retard dans l’ouverture des BV, la résistance des électeurs à l’arrivée de certains candidats.

48% de cas d’incident ont été causés par les électeurs; 35% de cas ont été causés par les agents électoraux; 18% de cas ont été causés par les candidats ou les témoins de partis politiques.

Les provinces les plus frappées par les incidents sont: Lualaba, Haut Lomami, Mai ndombe, Lomami, Kasai oriental, Sankuru, Kwilu, Kwango, Ituri, Sud- Kivu, Nord- kivu, Kinshasa.

Des atteintes aux droits des observateurs de la SYMOCEL

Les observateurs de la SYMOCEL. ont été victimes d’agression, d’interdiction accès et d’exclusion des opérations de dépouillement aux BV. Pour les cas d’agression, il s’agit notamment de M. John Oko et Mme Huguette Luhandu, agressés physiquement, mercredi 20 décembre 2023 aux environs de 17h par les agents de la Czni, à Lubumbashi plus précisément dans le centre, situé au CS Charitable 2 et ces derniers leur ont ravi leurs téléphones portables; Mme Sylvie Flawling et M. Vkadimir Gagnikaniobog, Isaac Bamihiga, Etienne Nzadi et Espoir Bakill.

La SYMOCEL salue la collaboration de la CENI dans le dénouement de certain de ce cas.

Recommandations

Aux Cours et Tribunaux : Ouvrir les enquêtes sur les agressions et les actes de destruction méchante au cours de ce processus; au Gouvernement de la République de garantir la protection des témoins et des observateurs; à la Ceni de communiquer de façon stratégique avec les parties prenantes sur la suite du processus électoral afin d’apaiser les esprits; aux partis politiques, s’appeler leurs militants à éviter les actes de violence pendant ces opérations et pour la suite.

Bibiche Mungungu

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.