spot_img

Consulter le journal

REGED – Conférence de presse sur la restitution de l’atelier d’analyse budgétaire : Les médias appelés à surveiller et faire état au public de tous les incidents relatifs à une mauvaise utilisation des fonds publics

AccueilSociétéREGED - Conférence...

Le cercle de Kinshasa avait servi de cadre à une conférence de presse organisée le vendredi 29 décembre 2023 par le Réseau Gouvernance Économique et Démocratie (REGED).

Il était question pour les organisations de la société congolaise faisant partie de cette méga structure citoyenne de restituer aux hommes et femmes de médias invités à cet événement les conclusion de leur analyse de la loi des finances 2024 issue d’un atelier ad hoc.

Ainsi, en présence de plusieurs membres de différentes organisations de la société civile, le Bishop Abraham Djamba Samba wa Shako, Directeur exécutif du REGED et Team Leader National Gouvernance Économique de la société civile de la Rdc, avait eu à échanger avec les journalistes sur les conclusions de leurs travaux alliant dans le sens de la contribution de la société civile pour l’élaboration du budget 2024 par le parlement de la Rdc.

Dans son speech, l’orateur avait reconnu que le Gouvernement et le parlement du pays ont consenti des efforts remarquables pour répondre aux requêtes incessantes de la société de participer aux différentes étapes du processus budgétaire. Notamment : l’élaboration du budget, son examen et adoption ainsi que son exécution et contrôle.

Au nom de toute la société civile de la Rdc, Abraham Djamba a salué cette ouverture qui, a-t-il souligné, permet l’ouverture avec les institutions publiques, facteur essentiel pour faire avancer la Rdc dans les questions de gouvernance des finances publiques.

Pour le Team Leader National Gouvernance Économique et Démocratie de la société civile de la Rdc, quoique encore perfectibles, cette reconnaissance par les institutions publiques du droit fondamentale des citoyens de participer à la prise des décisions relatives aux budgets publics leur permet aujourd’hui de jouir de leurs droits sociaux, économiques et culturels qui réjouit la société civile.

Néanmoins, le numéro 1 du REGED a fait le constat selon lequel ces avancées dans l’implication des citoyens au processus budgétaire au niveau central n’ont pas encore entraîné toutes les provinces et les Entités décentralisées du pays dans cette voie.

Raison pour laquelle Abraham Djamba estime qu’il est donc temps et même urgent d’étendre largement cette bonne pratique à ces deux niveaux du gouvernance de la République Démocratique du Congo.

Le Bishop Abraham Djamba Samba wa Shako avait clôturé son mot de circonstance en remerciant sincèrement leurs partenaires techniques et financiers, à travers le projet PROFIT – Congo, coordonné par le COREF. Il s’agit entre autres de la coopération britannique (DIFD), la Banque Mondiale et le Royaume de Belgique.

Abraham Djamba avait également loué toutes les organisations de la société civile qui, par leur engagements à amélioration de la gestion des finances publiques, y apportent d’une manière ou d’une autre, la voix du commun de mortels congolais.

A l’issue du jeu de questions et réponses avec la presse, les membres de la société civile ont formuler les vœux ardents de voir les médias congolais s’impliquer dans la diffusion de l’information relative aux finances publiques:

  1. Jouer leur rôle d’intérêt public en assurant que les informations précises sur le budget public soient largement comprises et diffusées.
  2. Surveiller et faire état au public de tous les incidents relatifs à une mauvaise utilisation des fonds publics
  3. Mettre en valeur les situations dans lesquelles la société civile et les citoyens contribuent à améliorer la gestion des finances publiques.
  4. Collaborer avec les organisations et les citoyens de la société civile en leur offrant des espaces pour diffuser et discuter de leurs conclusios de suivi budgétaire.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.