spot_img

Consulter le journal

Situation sécuritaire à l’Est de la Rdc : Les troupes de la sadc armées se déploient au Nord-Kivu pour une action d’autodéfense collective immédiate contre toute attaque armée (Communiqué)

AccueilSociétéSituation sécuritaire à...

Dans un communiqué publié le jeudi 4 janvier 2024, la SADC a fait savoir que sa force armée en République Démocratique du Congo a une mission offensive et non passive.

Un déploiement qui est conforme au principe d’autodéfense collective et d’action collective énoncé dans le Pacte de défense mutuelle de la SADC (2003).

Ledit pacte stipule : « Toute attaque armée perpétrée contre l’un des États parties sera considérée comme une menace à la paix et à la sécurité régionales et fera l’objet d’une action collective immédiate», a précisé la SAMIDRC

Et de signifier : la force de la communauté des États de l’Afrique Australe a été déployée le 15 décembre 2023 pour aider le gouvernement de la RDC à rétablir la paix et la sécurité dans l’est de la RDC, qui a connu une augmentation des conflits et de l’instabilité. « causée par la résurgence des groupes armés ».

Un déploiement qui a été approuvé par le Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la SADC tenu à Windhoek, en République de Namibie, le 8 mai 2023.

Une action consécutive à une réponse régionale pour faire face à la situation sécuritaire instable et détériorée qui prévaut dans l’est de la RDC.

Sous le commandement du Major général sud africain, Monwabisi Dyakopu, la Samirdc sera composée des troupes venues du Malawi, de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie et des éléments des Forces armées de la RDC avec lesquels elle va collaborer dans la lutte contre les groupes armés opérant dans l’est de la RDC.

Sa présence sur le sol congolais démontre l’engagement des États membres de la SADC à soutenir la RDC dans ses efforts visant à parvenir à une paix et une stabilité durables et, à terme, à créer un environnement propice au développement et à la prospérité durables.

Le déploiement de la force de la sadc est un grand soulagement pour la population de la République Démocratique du Congo qui souffre des affres d’une extrême violence depuis des décennies.

Connaissant donc la puissance des armées des psys faisant partie de la sadc, les congolais croient dur comme le fer que cette Samirdc ne serait pas venue en Rdc pour s’amuser avec le M23 soutenu par le Rwanda comme les forces de l’Eac leur ont donné l’impression.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.