spot_img

Consulter le journal

Victime d’une dénonciation mensongère et infondée: le CEPAS exige des sanctions exemplaires à l’endroit du journaliste Israël Mutombo !

AccueilSociétéVictime d'une dénonciation...

Le CEPAS sollicite des mesures punitives de la part du CSAC à l’endroit de l’animateur de l’émission ‘ Bosolo na Politik’ afin de remettre à l’ordre les Journalistes congolais qui ne font plus preuve d’éthique professionnelle.

Dans son communiqué de presse n’ 002/CEPAS / AN/ 2024, publié le vendredi 12 janvier 2024 et signé par le Père Allain Nzadi-A-Nzadi soin Directeur, le Centre d’études pour l’action sociale ( CEPAS) dit être tout simplement victime d’une dénonciation purement mensongère et infondée de la part de Israël Mutombo.

Le CEPAS qui n’ouvre pas ses portes un jour férié comme celui du 04 janvier s’interroge sur les réelles motivations ayant poussé l’auteur de cette dénonciation et réfute véhément ses propos tenus qui tendent d’une manière ou d’une autre à associer ledit centre à un quelconque complot contre la Rdc.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, celui qu’on appelle communément ‘.Sango ‘ avoue avoir détenu des preuves tangibles à propos d’une réunion dangereuse tenue dans l’enceinte de cette institution appartenant à l’église catholique par certaines personnalités politiques et militaires congolaises visant à mettre la ville de Kinshasa à sang.

Le journaliste devenue populaire à cause de son émission avait déclaré qu’il pourrait même citer les noms de ceux qui étaient présents dans une salle de cette institution le jeudi 04 janvier 2024.

Du coup, une psychose inutile s’est installée dans les esprits de la grande majorité de la population Kinoise en passe de céder à ce que le CEPAS dît ne pas être vrai alors que le pays semble en proie à une situation post-electorale assez désagréable pour des raisons évidentes.

Ce faisant, qui de l’animateur de l’émission ‘Bosolo na Politik ‘ ou des responsables du Cepas dit la vérité au peuple congolais ?

Seul l’avenir nous le dira !

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.