spot_img

Consulter le journal

En rapport avec les élections de décembre 2023: La LICOPADEL sensibilise sur la gestion des conflits électoraux, l’acceptation des résultats électoraux et les voies de recours

AccueilSociétéEn rapport avec...

La Ligue congolaise pour la paix, les droits de l’homme et les élections (LICOPADEL/ONGDH), a organisé mardi 16 janvier 2024 à son siège de Lemba/Salongo, une session d’information et de sensibilisation des Femmes, des Jeunes, des Personnes vivant avec Handicap et des Peuples autochtones, sur la Gestion des conflits électoraux, l’acceptation des résultats électoraux et les voies de recours pour les élections organisées le 20 décembre 2023.


A travers cette activité qui s’est déroulée dans la salle Me Kinkela-vi-Kansy avec l’appui financier de NED (National Endorment for Democracy), la LICOPADEL/ONGDH a constaté que beaucoup des candidats sont lésés et cherchent comment être rétabli dans leurs droits.


Pour ce faire, explique la LICOPADEL, il existe la Cour Constitutionnelle, la Cour d’Appel et les Tribunaux de paix. Cela revient à dire qu’il faut suivre les voies légales, au lieu d’inciter la population au vandalisme, à la haine tribale et autres formes de revendications.


En outre, les congolais doivent avoir la culture d’accepter les résultats des urnes, surtout que dans une compétition, il y a toujours des gagnants et des perdants. En plus, le cycle électoral va se poursuivre avec les élections sénatoriales, municipales ainsi que celles des gouverneurs de province. En dehors de toutes ces élections, on peut également se préparer pour les prochaines élections de 2028.


Au-delà de cette session, la LICOPADEL promet de faire parvenir le message à la majorité de la population congolaise, en multipliant les campagnes de sensibilisation dans plusieurs parties du pays, en raison des élections restant ainsi que pour d’autres cycles électoraux à venir.


La LICOPADEL compte aussi faire des propositions en vue de l’amélioration du système de seuil qui pose non seulement des sérieux problèmes au niveau des regroupements et partis politiques, mais est également à la base de plusieurs conflits électoraux. C’est la raison pour laquelle la LICOPADEL se prépare dans le sens de proposer la réforme de la loi électorale.


La LICOPADEL a saisi l’occasion pour demander aux responsables des partis politiques, de savoir gérer leurs membres et sympathisants au quotidien, au lieu d’attendre seulement la période de la campagne électorale, afin de leur inculquer la notion de la tolérance et leur expliquer toutes les réalités du processus électoral.


A noter que deux modules ont fait l’objet de cette session de sensibilisation. Il s’agit de << La gestion des conflits et acceptation des résultats électoraux >> et << Les contentieux électoraux et les voies de recours des élections organisées le 20 décembre 2023 >>, lesquelles étaient animées par MM. Philippe Mangala Songa et Léonard Kanga, respectivement Secrétaire Exécutif national et Secrétaire Exécutif chargé de la bonne gouvernance et démocratie au sein de la LICOPADEL.

José Wakadila

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.