spot_img

Consulter le journal

CAN 2024: la RDC tient le Maroc en échec

AccueilSportCAN 2024: la...


Le Maroc et la RDC se sont quittés sur un nul (1-1), ce dimanche 21 janvier au stade Laurent Pokou de San Pedro. Si les Lions de l’Atlas ont ouvert le score très rapidement grâce à Achraf Hakimi, la RDC a recollé au score en fin de seconde période avec un but de Silas Katompa Mvumpa.

Contrairement à la rencontre précédente face à la Tanzanie, le Maroc n’a pas eu à attendre très longtemps pour ouvrir les hostilités. Le Parisien Achraf Hakimi, seul au marquage profite d’un corner tiré par Hakim Ziyech pour marquer du droit (6e). L’ancien madrilène signe ainsi son premier but dans la compétition, lui qui avait été passeur décisif face à la Tanzanie. Juste avant, Youssef En-Nesyri avait forcé le portier congolais à faire une parade dantesque, après une tête puissante du joueur du FC Séville (2e).

Si la RDC s’était procurée un nombre important d’occasions contre la Zambie, c’est une autre paire de manches contre les Lions de l’Atlas. Il faut attendre la 33e minute pour voir les Léopards rater une belle occasion : un corner de Kakuta est dévié par Sélim Amallah et file sur Chancel Mbemba, placé au second poteau. Le joueur de Marseille, surpris, n’arrive pas à pousser le ballon.

La RDC aurait pu recoller au score grâce à un penalty obtenu après une main de Sélim Amallah dans la surface. Mais Cédric Bakambu manque son duel face à Yassine Bounou en croisant trop sa frappe qui touche le poteau gauche (41e).

Les remplaçants ont sauvé la RDC

L’égalisation salvatrice arrive finalement à la 77e minute et le stade Laurent Pokou frissonne. Elia Meschack centre pour Silas Katompa Mvumpa, élu homme du match, qui frappe du plat du pied pour battre Yassine Bounou, complètement dépité. Dans la foulée de l’égalisation, la RDC est en passe de doubler la mise après un centre en retrait de Elia Meschack. Samuel Moutoussamy ne concrétise pas (79e).

Le Maroc qui souhaitait sa qualification pour les huitièmes de finale dès la deuxième journée attendra. Sébastien Desabre, le coach des Léopards, n’avait pas caché son souhait d’obtenir au moins un nul face à l’équipe la plus citée pour le titre final.

En attendant, le Maroc, battu par la France en demi-finale du dernier Mondial en décembre 2022 au Qatar, ne compte qu’une seule CAN à son palmarès, en 1976 en Éthiopie.

En Côte d’Ivoire, c’est désormais le titre que les hommes de Walid Regragui visent, et rien d’autre. Lors de la dernière édition en 2022 au Cameroun, les Lions de l’Atlas avaient été éliminés en quarts de finale par l’Égypte.

RFI

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.